Quoi de neuf chez Mini ?

  • A
  • A
Quoi de neuf chez Mini ?
Partagez sur :

Alors que Guerlain Chicherit teste la Countryman en conditions extrêmes en ce moment même sur le Dakar, le team Mini poursuit ses essais WRC en vue de sa prochaine apparition dans la sphère officielle du championnat du monde des rallyes. Kris Meeke confirmé, reste à élire un second pilote, qui pourrait être Dani Sordo. En attendant, Prodrive, la structure en charge du développement du bolide, ne manque pas de clients.

Alors que Guerlain Chicherit teste la Countryman en conditions extrêmes en ce moment même sur le Dakar, le team Mini poursuit ses essais WRC en vue de sa prochaine apparition dans la sphère officielle du championnat du monde des rallyes. Kris Meeke confirmé, reste à élire un second pilote, qui pourrait être Dani Sordo. En attendant, Prodrive, la structure en charge du développement du bolide, ne manque pas de clients. Voilà deux mois que Kris Meeke a été confirmé au volant de la Countryman, dernière sportive de la lignée des Mini appelée à disputer la moitié des rallyes WRC la saison prochaine. Depuis lors, la troisième équipe officielle annoncée du championnat du monde des rallyes a multiplié les tests, sur toutes surfaces et dans des conditions diverses et variées. Et bon nombres de pilotes, alors aperçus ou non dans le baquet de la belle, ont figuré sur la liste des prétendants au second volant vacant. Parmi les pistes un temps suivies par Prodrive, la structure en charge du développement de cette Countryman WRC, l'une menait à Marcus Grönholm. Un fantasme vite brisé par l'intéressé, qui assurait cependant la formation britannique et son patron de son soutien en octobre dernier: "C'est vrai que David Richards souhaite que je m'engage avec eux et il laissera sa porte ouverte encore un petit moment. Faire les tests de développement, ça pourrait être un bon projet, l'année prochaine sera une période de construction et d'essais." Autres pistes envisagées, celles qui menaient récemment encore à Kimi Räikkönen et Mads Ostberg. Seulement l'ancien champion du monde de F1 semble aujourd'hui parti pour rester chez Citroën et le Norvégien a déjà un volant pour 2011: une Ford Fiesta WRC préparée par Adapta Motorsport en collaboration avec M-Sport, l'antichambre du grand gourou fordiste Malcolm Wilson. Autant dire que les pilotes potentiels pour Mini ne sont plus légion désormais. Rossetti et Oliveira pour clients Outre le Suédois Per-Gunnar Andersson et l'Estonien Markko Märtin, lequel a fait connaissance avec la monture il y a un mois en Sardaigne, Dani Sordo est pressenti pour accompagner Kris Meeke dans cette nouvelle aventure. Mieux, l'Espagnol tient clairement la corde, favori d'un David Richards qui compte bien souffler à Ford l'ancien lieutenant de Sébastien Loeb, en fin de contrat et en froid avec le double chevron. En attendant qu'un accord soit trouvé avec le champion du monde junior 2005, Prodrive s'active pour dénicher des "clients", et ainsi amortir le coût du développement de la Countryman WRC. Deux commandes seraient d'ores et déjà passées auprès de la structure britannique qui fut des plus belles campagnes des regrettés Richard Burns et Colin McRae. Issus de l'IRC notamment, l'Italien Luca Rossetti et le Brésilien Daniel Oliveira devraient piloter en 2011 des Mini "Super Production" aux couleurs de l'écurie Grifone et du Brazil World Rally Team.