Quique Flores pour relancer l'Atletico

  • A
  • A
Quique Flores pour relancer l'Atletico
Partagez sur :

FOOTBALL - L'Espagnol Sanchez Quique Flores remplace Abel Resino en tant qu'entraîneur de l'Atletico Madrid.

Suite à une lourde défaite face à Chelsea en Ligue des champions, Abel Resino a été démis de ses fonctions d'entraîneur de l'Atletico Madrid. Après avoir essuyé le refus de Michael Laudrup, les dirigeants du club espagnol ont remis les rênes de l'équipe à Sanchez Quique Flores.Jusqu'au bout de son mandat, Abel Resino a voulu y croire. Une volonté sans faille qui lui a permis de tenir malgré des résultats vraiment décevants de ce début de saison et une pression de plus en plus forte de la part des supporters et de la presse. La retentissante défaite concédée à Stamford Bridge lors de la 3e journée de la Ligue des champions contre Chelsea mercredi soir (4-0) a scellé son sort.Restait à savoir quand allait être annoncé officiellement le renvoi de celui qui était arrivé sur le banc madrilène en février 2009, en remplacement du Mexicain Javier Aguirre, lui-même limogé, le timing aura été dicté par les négociations menées par les dirigeants pour lui trouver un successeur. Très vite, plusieurs noms sortent rapidement du chapeau dont ceux de Luis Aragones, de Quique Sanchez Flores et de Michael Laudrup. Le Danois se détache aussitôt dans l'esprit de Cerezo mais alors que tout semblait bouclé, l'agent de l'ancien joueur du Barça et du Real annonce jeudi soir que ce dernier refuse le poste.Spalletti et Mancini évoquésCoup dur et contre-temps pour Cerezo obligé d'entamer des pourparlers avec l'Italien Luciano Spalletti, récemment mis à la porte de la Roma, tandis que le nom de Roberto Mancini, libre depuis son départ de l'Inter circule également. Mais visiblement, les exigences financières de Spalletti ont fait reculer le boss de l'Atletico qui a alors privilégié une solution espagnole en faisant appel à Quique Sanchez Flores, qui figurait aussi dans sa "short-list". Libre depuis son départ de Benfica, où il aura passé la saison 2008-09 sans laisser de souvenirs impérissables, cet ancien arrière droit, qui a fait une grande partie de sa carrière au FC Valence, dont il a été par la suite entraîneur deux ans et demi (de juin 2005 à fin octobre 2007), présente l'avantage de bien connaître la Liga et d'être visiblement plus accessible pour les finances de l'Atletico. La signature du contrat est prévue dans la journée de vendredi.