Qui sera MVP ?

  • A
  • A
Qui sera MVP ?
Partagez sur :

A une semaine du coup d'envoi de la saison régulière NBA, la rédaction fait le point sur les prétendants au titre de Most Valuable Player. Qui succèdera à LeBron James ? Peut-être LeBron James lui-même. A moins que Dwyane Wade lui vole la vedette au Miami Heat... Mais la star montante du Oklahoma City Thunder, Kevin Durant, pourrait coiffer tout le monde, Kobe Bryant et Dwight Howard compris.

A une semaine du coup d'envoi de la saison régulière NBA, la rédaction fait le point sur les prétendants au titre de Most Valuable Player. Qui succèdera à LeBron James ? Peut-être LeBron James lui-même. A moins que Dwyane Wade lui vole la vedette au Miami Heat... Mais la star montante du Oklahoma City Thunder, Kevin Durant, pourrait coiffer tout le monde, Kobe Bryant et Dwight Howard compris. Kevin Durant (Oklahoma City Thunder) Champion du monde avec le Team USA cet été en Turquie et désigné meilleur joueur du tournoi, Kevin Durant a acquis un nouveau statut sur la planète basket. Son talent et sa facilité, que la NBA a déjà découverts la saison dernière lorsqu'il est devenu le plus jeune meilleur marqueur de l'histoire avec 30,1 points de moyenne par match, sont désormais une évidence pour tout le monde. Le jeune ailier du Thunder (22 ans, 2,06 m) a en plus la chance d'évoluer dans une franchise qui monte, Oklahoma City ayant même chatouillé les Los Angeles Lakers lors des playoffs 2010. Discret en dehors des parquets et passionné par le jeu, il a le profil pour succéder à LeBron James pour le titre de Most Valuable Player, même s'il la joue modeste: "En tant que compétiteur, et en toute honnêteté, je ne pense pas être encore au niveau de LeBron. Mais je travaille pour ça." Et ça pourrait déjà porter ses fruits. LeBron James (Miami Heat) Sacré meilleur joueur de la saison dernière pour la deuxième fois d'affilée, LeBron James sera-t-il le premier depuis Larry Bird (1984, 1985, 1986) à réaliser le triplé ? S'il était resté aux Cleveland Cavaliers, ses chances auraient été plus nombreuses. Mais le "King" a choisi de filer au Miami Heat, rejoindre ses deux potes et superstars Dwyane Wade et Chris Bosh. Dans une équipe où les responsabilités seront plus partagées qu'aux Cavs, où il était l'homme à tout faire, l'ailier All-Star (25 ans, 2,03 m) devrait logiquement être moins en vue. Un choix qu'il assume, malgré les critiques qui se sont abattues sur lui, puisque son objectif est d'abord d'être champion NBA. "J'ai eu la preuve qu'on ne pouvait pas gagner tout seul, dit-il. Je ne veux plus qu'on nous rabatte les oreilles avec ce qui a été dit sur moi. Personnellement, c'est une source de motivation." Ce qui suffit à en faire un candidat à sa propre succession. Kobe Bryant (Los Angeles Lakers) Quintuple champion NBA avec Los Angeles (2000, 2001, 2002, 2009, 2010), Kobe Bryant n'a été désigné Most Valuable Player de la saison régulière qu'une seule fois. C'était il y a deux ans. Une anomalie, pensent certains, que l'arrière des Lakers (32 ans, 1,98 m) est en mesure de corriger cette année. A moins que son opération estivale du genou ne retarde un peu sa montée en régime. Ses qualités en un-contre-un et son leadership ne sont plus à démontrer, même si Michael Jordan a récemment un peu minimisé l'étendue de son talent: "Je dirais qu'il fait sans doute partie du top 10 de l'histoire (à son poste)", a déclaré l'ancienne gloire des Chicago Bulls, qui tient - un peu trop ? - à son statut d'icône de la ligue. S'il est constant et que son corps tient le coup, "KB24" est un MVP en puissance qui, en plus, évolue dans l'équipe à battre, en quête d'un nouveau "three-peat". De quoi lui donner des ailes. Dwyane Wade (Miami Heat) En restant fidèle au Heat cet été, alors qu'il était en fin de contrat, Dwyane Wade a pris une très bonne décision puisque Chris Bosh et LeBron James l'ont rejoint pour former un trio de choc. Sans doute le plus performant de l'histoire. Deux joueurs All-Stars qui pourraient l'éclipser un peu. Mais pour bon nombres d'observateurs, la franchise floridienne reste celle de "D-Wade". L'arrière floridien (28 ans, 1,93 m) devrait donc être l'option offensive numéro un d'Erick Spoelstra, un statut qui n'est pas pour l'effrayer puisqu'il l'assume depuis maintenant plusieurs saisons avec en moyenne 25,4 points par match depuis qu'il a été drafté en 2003. Si Miami survole la conférence Est, comme les pronostics l'annoncent, c'est donc lui plus que les autres qui sera mis sur le devant de la scène. Blessé à la cuisse lors de la pré-saison, il va devoir retrouver ses repères au plus vite pour marquer son territoire d'entrée. Dwight Howard (Orlando Magic) Carmelo Anthony aurait légitimement pu avoir sa place dans cette liste. Mais l'incertitude concernant son avenir laisse planer un gros doute sur la capacité de l'ailier vedette des Denver Nuggets à régner en saison régulière, surtout s'il l'a termine du côté des New Jersey Nets... En revanche, Dwight Howard est un candidat plus sérieux. Le pivot du Magic (24 ans, 2,11 m) jouera normalement les premiers rôles avec Orlando dans la conférence Est et son importance dans le collectif floridien (18,3 points, 13,2 rebonds de moyenne par match en 2009-10) fait qu'il pourrait vite devenir incontournable dans les raquettes NBA. Surtout s'il progresse encore offensivement. Pour sa septième saison, franchira-t-il un nouveau palier ? "Je me suis découvert une nouvelle façon d'être depuis le début de la pré-saison, assure-t-il. J'ai réalisé que je pouvais me comporter en leader. Je peux augmenter mon niveau en étant plus sérieux." A confirmer.