Qui de nous deux ?

  • A
  • A
Qui de nous deux ?
Partagez sur :

Retardé en raison d'une grève des joueurs, le coup d'envoi de la saison en Liga sera donné ce week-end. Qu'attendre de ce nouvel exercice ? Rien de très nouveau, puisque le titre devrait encore se jouer entre Barcelone et le Real Madrid. Très actif sur le marché des transferts, Malaga sera l'attraction et se frottera à Valence, Villarreal, Séville voire l'Atletico pour les places d'honneurs.

Retardé en raison d'une grève des joueurs, le coup d'envoi de la saison en Liga sera donné ce week-end. Qu'attendre de ce nouvel exercice ? Rien de très nouveau, puisque le titre devrait encore se jouer entre Barcelone et le Real Madrid. Très actif sur le marché des transferts, Malaga sera l'attraction et se frottera à Valence, Villarreal, Séville voire l'Atletico pour les places d'honneurs. BARÇA OU REAL ? Cette saison encore, on voit mal comment le titre de champion d'Espagne pourrait échapper à l'un de ces deux clubs: Barcelone ou Real Madrid. Si le Barça a imposé son style depuis maintenant trois saisons, aussi bien en Liga qu'en Ligue des champions, l'arrivée de José Mourinho sur le banc madrilène a quelque peu changé les choses. Oui, les Blaugrana sont toujours un cran au-dessus. Mais les Merengue ont réduit l'écart à mesure que la tension entre ces deux géants a augmenté à chaque clasico. Déjà impressionnant sur le papier, mais pas à l'abri d'un coup de mou en cas de blessures, le club catalan s'est renforcé durant l'été avec les arrivées d'Alexis Sanchez (Udinese) et Cesc Fabregas (Arsenal) pour près de 40 millions d'euros chacun et possède désormais un banc plus consistant. Mais la Maison Blanche a, elle aussi, beaucoup recruté puisque Nuri Sahin (Dortmund), Hamit Altintop (Bayern Munich), Raphaël Varane (Lens) et surtout Fabi Coentrao (Benfica). Le duel promet encore d'être intense. Il y a également fort à parier que le titre de Pichichi se jouera encore entre les deux stars inconditionnelles du football mondial que sont Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. La saison dernière, c'est l'international portugais qui avait battu tous les records en inscrivant 40 buts rien qu'en championnat, le lutin argentin s'étant contenté de 31 réalisations. La tendance s'inversera-t-elle ? Ou bien un autre joueur, David Villa d'un côté ou Karim Benzema de l'autre, sortira-t-il du chapeau ? ET DERRIERE ? Troisième la saison dernière, à seulement 21 points du Real Madrid (sic), Valence a un statut à défendre et voudra sûrement pérenniser sa place en Ligue des champions. Si Adil Rami (Lille) et Sergio Canales (Real Madrid) ont rejoint les rangs valencians, le club Ché a perdu cet été deux joueurs majeurs de son secteur offensif, Juan Manuel Mata (Chelsea) et Joaquin Sanchez Rodriguez (Malaga). Pour résister à Villarreal, qui s'est également qualifié en C1, Séville, habitué à jouer les trouble-fête, et l'Athletic Bilbao, il en faudra peut-être plus. L'ATTRACTION MALAGA L'argent ne fait pas le bonheur. Pas toujours. Mais Malaga, propriété du très gourmand Cheikh Abdullah bin Naser al Thani, espère bien que les pétrodollars dépensés cet été ne compteront pas pour du beurre en fin de saison. Onzième de Liga en 2010-11, le club andalou pourrait bien se mêler à la course aux places européennes si la mayonnaise prenne entre les nouvelles recrues, notamment Jérémy Toulalan (Lyon), Ruud van Nistelrooy (Hambourg), Joaquin Sanchez Rodriguez (Valence), Joris Mathijsen (Hambourg, Santiago Cazorla (Villarreal) et Diego Buonanotte (River Plate). L'INCONNUE ATLETICO Auteur d'une saison relativement décevante en 2010-11 vu la qualité des joueurs qui composaient son effectif, l'Atletico Madrid a vécu un été très agité. Peut-être trop. Si les départs de Sergio Agüero (Manchester City) et David De Gea (Manchester Uinted) ont fait entrer énormément d'argent frais dans les caisses, les dirigeants rojiblancos ont pris un risque en reversant une bonne partie de ce pactole dans le transfert de Radamel Falcao (Porto). Surtout que Diego Forlan est de plus en plus pressenti pour remplacer Samuel Eto'o à l'Inter Milan. Les Colchoneros seront-ils assez armés pour viser l'Europe ?