Quel tirage pour les Bleus ?

  • A
  • A
Quel tirage pour les Bleus ?
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - La France, non-tête de série pour le tirage au sort du Mondial 2010, pourrait hériter d'un groupe relevé

Alors que le statut de tête de série lui a échappé, l'équipe de France peut s'attendre à hériter d'un groupe relevé lors du tirage au sort de la Coupe du Monde 2010, vendredi au Cap. Passage en revue de ses adversaires potentiels...CHAPEAU 1: TETES DE SERIEAfrique du Sud, Argentine, Brésil, Angleterre, Allemagne, Italie, Pays-Bas, EspagneOutre l'Afrique du Sud, pays organisateur, les autres nations présentes dans ce chapeau 1 ont toutes été désignées par la Fifa en fonction de leur classement Fifa du mois dernier, soit avant les barrages, et des résultats acquis lors des deux dernières phases finales de Coupe du monde. Des critères qui, malgré une place de finaliste en 2006, n'ont pas été favorables à l'équipe de France. Ce sont les Pays-Bas qui ont pris la place des Bleus dans ce pot relevé, qui comporte également l'Argentine, le Brésil, l'Angleterre, l'Allemagne, l'Espagne, championne d'Europe en titre, et l'Italie, victorieuse de la Coupe du monde 2006. Autant d'adversaires que les hommes de Raymond Domenech peuvent légitimement craindre, l'idéal étant a priori de tomber sur les Bafana Bafana qui, même à domicile, restent les moins expérimentés.CHAPEAU 2: AMERIQUE DU NORD ET CENTRALE, ASIE, OCEANIEEtats-Unis, Mexique, Honduras, Australie, Corée du Sud, Corée du Nord, Japon, Nouvelle-ZélandeLe chapeau 2 est hétérogène. Les Etats-Unis, finalistes de la dernière Coupe des Confédérations, et le Mexique n'ont pas connu trop de peines pour se qualifier et seront les formations à éviter. On se souvient par exemple que les Américains avaient brisé la série de victoires de l'Espagne en juin dernier. L'Australie, la Corée du Sud et le Japon sont aussi des habitués du Mondial et sont déjà parvenus à s'extirper des poules dans un passé récent. Le flou demeure autour de la Corée du Nord et du Honduras. Les Nord-Coréens, notamment, évoluent tous au pays, ce qui rend difficile d'avoir un aperçu de la valeur de cette sélection. En revanche, la Nouvelle-Zélande apparaît clairement comme la plus faible des 32 équipes. Qualifiée sans briller aux dépens des Vanuatu, des Fidji, de la Nouvelle-Calédonie, puis du Bahreïn, les All Whites ont fait pâle figure lors de la Coupe des Confédérations.CHAPEAU 3: AFRIQUE ET AMERIQUE DU SUDAlgérie, Cameroun, Chili, Côte d'Ivoire, Ghana, Nigeria, Paraguay, UruguayLe chapeau 3 comprend cinq nations africaines et trois sud-américaines. Quasiment à domicile, les équipes africaines risquent d'avoir un surcroît de motivation lié au contexte. Mieux vaut donc ne pas hériter du Cameroun et surtout de la Côte d'Ivoire, revancharde depuis son semi-échec de 2006 et qui semble avoir encore mûri. Le Ghana et le Nigeria sont aussi des formations capables, dans un bon jour, de rivaliser avec n'importe quel équipe. Les Super Eagles avaient d'ailleurs posé beaucoup de problèmes aux Bleus en juin en amical (1-0). Quant à l'Algérie, elle ne rêve que d'une chose, imiter le Sénégal en 2002 et se "payer" l'équipe de France en Coupe du monde. En revanche, elle semble un cran en dessous des autres nations sur un plan physique et technique. Mais pour l'Algérie, comme pour les autres, la prochaine CAN en janvier en Angola constituera une parfaite répétition générale. Vaut-il mieux alors croiser la route de l'un trois Sud-Américains ? Pas sûr. En qualifications, le Paraguay et le Chili ont talonné le Brésil et auraient bien pu pousser l'Argentine hors de la course au Mondial. En revanche, l'Uruguay a dû passer par un barrage étriqué face au Costa Rica (1-0, 1-1).CHAPEAU 4: EUROPEDanemark, France, Grèce, Portugal, Serbie, Slovaquie, Slovénie, SuisseDans le dernier chapeau, celui des équipes du Vieux continent, figurent deux formations de haut niveau: la France et le Portugal. Barragistes heureux contre l'Eire (1-0, 1-1), les Bleus doivent s'attendre à un tirage au sort compliqué et risquent de regretter longtemps une campagne de qualification terriblement difficile dans un groupe pourtant à leur portée. Car il y a fort à parier que ce sont les éliminatoires qui ont privé les Tricolores d'un statut privilégié de tête de série. Quant aux Portugais, si, à l'image des Français, ils ont dû passer par les barrages pour obtenir leur ticket pour l'Afrique du Sud, ils possèdent eux aussi des joueurs de classe dans leurs rangs, tels que Cristiano Ronaldo, Deco et Ricardo Carvalho. Le Danemark présente aussi une formation solide, qui est parvenue à devancer le Portugal et la Suède. La Suisse commence à avoir une solide expérience des grandes compétitions internationales. La Serbie, la Slovénie, la Slovaquie et la Grèce auraient pu être des adversaires plutôt agréables pour les Bleus. Il n'en sera rien.BILANTirage le plus abordable: Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande, UruguayTirage le plus corsé: Espagne, Etats-Unis, Côte d'Ivoire