Quel tirage pour l'OL ?

  • A
  • A
Quel tirage pour l'OL ?
Partagez sur :

L'Olympique Lyonnais sera fixé sur son adversaire en barrages de la Ligue des champions, vendredi à 12 h. Le tirage au sort désignera qui de la Fiorentina, de l'Atletico Madrid, du Celtic Glasgow, d'Anderlecht ou de Timisoara sera amené à rencontrer le club rhodanien.

L'Olympique Lyonnais sera fixé sur son adversaire en barrages de la Ligue des champions, vendredi à 12 h. Le tirage au sort désignera qui de la Fiorentina, de l'Atletico Madrid, du Celtic Glasgow, d'Anderlecht ou de Timisoara sera amené à rencontrer le club rhodanien. Avant même que ne s'engage ce que tous les supporters lyonnais appellent de leurs voeux, à savoir cette reconquête du titre de champion de France, abandonné la saison passée à Bordeaux après sept ans de règne ininterrompu, l'Olympique Lyonnais entrera dès ce vendredi dans le vif de sa saison avec le tirage au sort des barrages de la Ligue des Champions, dont les rencontres auront lieu les 18-19 août (matches aller) et les 25-26 août (matches retour). C'est à Nyon, sur les coups de midi, que l'OL, qualifié directement pour ce tour en compagnie de quatre autres formations non championnes (Arsenal, Fiorentina, Atletico Madrid et Stuttgart), sera fixé sur son sort. Lyon, tête de sérieDes barrages au terme desquels s'ajouteront aux 22 équipes directement qualifiées pour la future phase de poules, dont Marseille et Bordeaux, cinq champions issue de "petits" pays et cinq formations non championnes. Lyon, au même titre que les quatre autres têtes de série, entame donc sa campagne européenne à ce stade des barrages face aux cinq vainqueurs issus du troisième tour préliminaire de l'épreuve, dont les matches retour avaient lieu mardi et mercredi soir. Les heureux élus sont les Grecs du Panathinaïkos, les Ecossais du Celtic Glasgow, les Portugais du Sporting Portugal, les Belges d'Anderlecht et les Roumains de Timisoara.Lyon, en sa qualité de tête de série, est assuré de ne pas rencontrer Arsenal, le Sporting, le Panathinaïkos et Stuttgart, mais peut en revanche être opposé à cinq adversaires potentiels : la Fiorentina, l'Atletico Madrid, le Celtic, Anderlecht ou donc la surprise Timisoara.