Quel avenir pour Petrov ?

  • A
  • A
Quel avenir pour Petrov ?
@ Reuters
Partagez sur :

F1 - Vitaly Petrov n'est pas assuré de poursuivre avec Renault F1.

F1 - Vitaly Petrov n'est pas assuré de poursuivre avec Renault F1. Qui pilotera au côté de Robert Kubica chez Renault la saison prochaine ? A l'heure qu'il est, Vitaly Petrov semble le mieux placé pour assumer sa propre succession. Un petit miracle, tant l'intéressé revient de loin. Si ce n'est par la grâce de ses six points décrochés en Chine en avril dernier, le Russe avait eu bien du mal par la suite à justifier son statut de titulaire obtenu pétrodollars à l'appui à l'intersaison. Jusqu'à cette huitaine germano-hongroise faste qui l'a vu quasiment tripler sa mise. En l'espace d'une semaine, Vitaly Petrov a gagné ses galons de second modèle, en terminant dans les points à Hockenheim et non loin de Budapest. Dixième en Allemagne, cinquième en Hongrie, le natif de Vyborg a subitement changé de dimension, au point de susciter l'admiration de son patron, Eric Boullier: "Vitaly se rapproche de Robert et, la confiance aidant, il est de plus en plus rapide. Il sait maintenant qu'il peut aller régulièrement en Q3 et faire de bonnes courses. Franchement, il est en train d'arriver au niveau." Que ce soit en qualifications ou en course, où il aura été contraint à l'abandon peu de temps après être entré en collision avec Adrian Sutil dans les stands, Robert Kubica aura été dominé par son partenaire sur le Hungaroring, preuve de l'actuelle compétitivité du Russe. Reste à connaître la portée de cette progression sensible. "Vous ne prenez pas la décision de prolonger un contrat sur un seul résultat de course, tempère le team manager de Renault. Mais s'il commence à briller comme ça et à marquer encore plus de points précieux, il scellera bientôt son futur chez nous." Du monde autour du baquet Autrement dit, Vitaly Petrov ne s'est accordé qu'un sursis en récoltant 11 unités sur les deux derniers Grands Prix en date. D'autant qu'Eric Boullier ne s'en cache pas: Renault est aujourd'hui en contact avec d'autres pilotes en vue de la saison 2011. "Il est vrai que plusieurs pilotes sont venus nous voir, confiait la semaine passée le responsable français dans les pages d'Auto Hebdo. Nous attendrons donc aussi longtemps que possible pour confirmer notre prochain line-up." Parmi les prétendants au deuxième baquet du losange, outre un Kimi Räikkönen qui n'aurait que peu de choix s'il venait à retrouver la F1 après un an de parenthèse WRC, les pilotes Forcie India et Virgin Adrian Sutil et Timo Glock seraient sur les rangs, eux qui ont exprimé dernièrement leurs envies d'ailleurs. Vitaly Petrov, lui, reste philosophe: "L'avenir ? Je ne veux rien dire à ce sujet. Je vais attendre la fin de l'année et puis on verra bien. Le plus important, c'est que je sois content de la voiture et de mes résultats." Son avenir en F1 passe en effet par là...