Que devient Huet ?

  • A
  • A
Que devient Huet ?
@ Reuters
Partagez sur :

NHL - Le gardien des Chicago Blackhowks ne joue plus.

NHL - Le gardien des Chicago Blackhowks ne joue plus. LE JOUEUR : Cristobal Huet (Chicago Blackhawks) Les printemps se suivent et se ressemblent pour Cristobal Huet. Comme la saison dernière, quand les Blackhawks lui avaient préféré Nikolaï Khabibulin dans la cage pour disputer les playoffs, le gardien français s'est récemment fait souffler la place de titulaire par son remplaçant Antti Niemi. Et les phases finales approchent... Une mauvaise série de seulement deux ou trois matches – sa dernière victoire remonte au 5 mars dernier – a suffi à faire douter son entraîneur alors qu'avec le Finlandais dans le but, Chicago reste sur cinq succès de rang. Le goalie tricolore inversera-t-il la tendance au dernier moment ? L'inexpérience d'Antti Niemi, prometteur et studieux mais encore trop tendre pour emmener la franchise de l'Illinois jusqu'aux finales de la Stanley Cup, peut constituer un avantage pour lui. Mais ses 89,5% d'arrêts justifient le récent choix du coach Joel Quenneville, qui n'a pas encore annoncé le nom du n°1 pour les playoffs à venir. "C'est frustrant, je n'ai pas travaillé comme je l'aurais voulu, admet dans le Chicago Tribune le gardien des Bleus. Je ne peux que m'en vouloir de ne pas avoir été au top. J'essaie malgré tout de rester positif et de ne pas faire de vagues." A plus de cinq millions de dollars la saison, ça fait quand même cher la doublure. LA STAT : 500 Comme le nombre de points inscrits par Sidney Crosby depuis le début de sa carrière. Une carrière pas si longue que ça avec seulement 369 matches, ce qui ne l'a toutefois pas empêché de devenir, grâce à son but et ses trois assists face aux New York Islanders (7-3), le troisième joueur le plus jeune de l'histoire de la NHL à atteindre cette barre. Seules les deux légendes Wayne Gretzky et Mario Lemieux ont fait mieux que lui, c'est dire la voie sur laquelle marche la star des Pittsburgh Penguins. "C'est l'un de ces nombres qui restent, c'est un accomplissement pour moi mais on ne pense pas trop à ce genre de choses", a-t-il déclaré après-coup sur le site de la ligue. LE POINT A L'EST A quelques jours du début des playoffs, la conférence Est n'a toujours pas livré son verdict. Trois fauteuils n'ont pas encore trouvé de propriétaire même si les Boston Bruins, tombeurs la nuit dernière des Buffalo Sabres (3-1), et les Montréal Canadiens, malgré leur défaite face aux Carolina Hurricanes (2-5), sont avec 87 points bien partis pour être de la fête. Quoiqu'il arrive, tout se jouera dans un mouchoir de poche puisque les Philadelphia Flyers, huitièmes et qui viennent d'enchaîner deux victoires importantes, ne possèdent que deux longueurs d'avance sur les New York Rangers, qui se sont peut-être réveillés trop tard... LA POINT A L'OUEST A l'Ouest, tout est bouclé depuis que le Colorado Avalanche, huitième, a validé son billet aux dépens notamment des Calgary Flames. Le seul suspense réside dans l'ordre des places. Avec 98 points chacun, les Los Angeles Kings, les Detroit Red Wings et les Nashville Predators sont à la lutte pour éviter de tomber au premier tour sur un très, très gros poisson comme les Chicago Blackhawks par exemple. Tout en haut de la hiérarchie avec 111 unités au compteur, les San Jose Sharks n'ont pas ce problème. Mais les Californiens en ont un autre: assumer leur statut de favoris en évitant de passer à la trappe comme la saison dernière.