Quatre pour le maintien

  • A
  • A
Quatre pour le maintien
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE 2 - Quatre équipes vont disputer le maintien lors de la 38e journée.

LIGUE 2 - Quatre équipes vont disputer le maintien lors de la 38e journée.Vannes, 16e, 43 points, se déplace à MetzSi la situation comptable du club breton peut l'inciter à l'optimisme, son déplacement à Metz, qui jouera sa montée vers la Ligue 1, est plus problématique. "Il faudra aller se sauver à Metz", expliquait ainsi Stéphane Le Mignan, sur le site officiel du club, après la rencontre perdue face à Laval, la semaine passée (2-3). Le club vannetais ne veut donc pas compter sur les autres, et compte bien aller grappiller le point qui lui manque en Moselle.Strasbourg, 17e, 42 points, se déplace à ChâteaurouxIl y a un an, Strasbourg jouait à Montpellier un match décisif pour la montée en Ligue 1. Douze mois et une saison cauchemardesque plus tard, les Alsaciens se retrouvent de nouveau devant un match à enjeu. Opposés à Châteauroux, qui lutte également pour sa survie, les hommes de Pascal Janin sont pratiquement dans l'obligation de gagner pour se maintenir. "Il y a une grosse différence entre tomber en L2 et en National. Un club comme Strasbourg n'a pas le droit de se retrouver en National", prévient Guillaume Lacour, sur le site du club. Si un match nul peut suffire à condition que Guingamp ne gagne pas, le mot d'ordre sera d'aller chercher les trois points, pour pousser un gros "ouf" de soulagement.Châteauroux, 18e, 41 points, reçoit StrasbourgSi le club de Jean-Pierre Papin navigue juste au-dessous de la ligne de flottaison, Châteauroux a encore son destin en main. Ainsi, une victoire, qui plus est à domicile, face à Strasbourg et la Berrichonne serait sauvée des eaux. "Je pense qu'on a un avantage psychologique. On joue chez nous et Strasbourg a beaucoup plus de pression que nous, notamment par rapport à leurs objectifs de début de saison", veut croire Rudy Haddad, le milieu formé au PSG, dans les colonnes des Dernières Nouvelles d'Alsace. Une chose est sûre, il y aura un malheureux sur la pelouse de Gaston-Petit, vendredi soir, et nul doute qu'un petit sentiment de revanche raisonnera dans le coeur de JPP, en cas de victoire de son équipe.Guingamp, 19e, 40 points, reçoit l'AC AjaccioForcément le club dans la situation la plus critique puisque le sort des Bretons n'est plus entre leurs mains. En effet, même en cas de victoire, s'il y a un vainqueur entre Strasbourg et Châteauroux, cela ne sera pas suffisant. "Tout le monde est prévenu, tout le monde le sait, c'est l'avenir du club qui est en jeu en sachant que malheureusement on est obligé d'attendre un résultat pour pouvoir être sûr à 100% de rester en Ligue 2", explique ainsi Victor Zvunka sur le site officiel du club. Le coach guingampais compte toutefois sur les supporters pour aider l'équipe à remplir sa part du contrat: "Il n'y a qu'une chose qui compte c'est qu'on soit tous rassemblé sur un même objectif. Il faut aider les joueurs pour qu'ils gagnent ce match et qu'on reste en Ligue 2".