Quand Zidane met Domenech en colère

  • A
  • A
Quand Zidane met Domenech en colère
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Selon Libération, Zizou aurait tenté d'influer sur les choix de Domenech.

CM 2010 - Selon Libération, Zizou aurait tenté d'influer sur les choix de Domenech.Sale temps pour Raymond Domenech. Alors que l'équipe de France est plus que jamais proche de l'élimination en Coupe du monde, le sélectionneur national a vu son autorité contestée de toutes parts ces derniers jours. Insulté, selon L'Equipe, par Nicolas Anelka, finalement exclu du groupe France, Domenech aurait également vu ses choix tactiques remis en cause par Zinedine Zidane selon Libération. Pas en personne toutefois. Selon le quotidien français, le sélectionneur national aurait ainsi reçu un groupe de quatre joueurs, mercredi à la veille du match contre le Mexique, afin d'entendre leurs revendications. Franck Ribéry, Thierry Henry, William Gallas et le capitaine Patrice Evra auraient demandé à Domenech de revoir son schéma tactique en optant pour un 4-4-2 au lieu du 4-2-3-1 alors en place où Henry et Valbuena remplaceraient Gourcuff et Govou. Des changements que le sélectionneur aurait été prêt à accepter...La colère de DomenechAvant d'apprendre qui se cachait derrière cette requête... Zinedine Zidane. Raymond Domenech, très mécontent de l'intrusion de l'ancien champion du monde dans ses affaires, aurait alors décidé, sous le feu de la colère, de conserver le même onze de départ aperçu lors du match inaugural des Bleus face à l'Uruguay (0-0) pour débuter face au Mexique (0-2), à l'exception de Yoann Gourcuff, laissé sur le banc au profit de Florent Malouda. Depuis 2006, Raymond Domenech entretient des relations tumultueuses avec Zinedine Zidane qui avait complètement éclipsé le sélectionneur national lors de son retour en équipe de France. Appelé à la rescousse après les débuts laborieux des Bleus lors des qualifications pour la Coupe du monde en Allemagne, Zizou avait alors exigé de pouvoir jouir d'une grande - voire totale - autorité au sein du groupe France.Récemment, le champion du monde 1998, s'il avait appelé à une union sacrée derrière le sélectionneur national avant le Mondial 2010 en Afrique du Sud, avait toutefois jugé que les difficultés actuelles des Bleus était en partie "un problème lié au sélectionneur". "Ce n'est pas un entraîneur, je pense qu'il a fait une sélection, à un moment donné, il faut que cette équipe arrive à jouer ensemble", avait notamment fait remarquer Zidane à la mi-juin dans les colonnes de L'Equipe.