Quand Lyon est sur la route...

  • A
  • A
Quand Lyon est sur la route...
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Les joueurs ont rejoint l'Allemagne par la route en mini-vans.

LIGUE DES CHAMPIONS - Les joueurs ont rejoint l'Allemagne par la route en mini-vans. On ne sait pas encore à quel film va ressembler la demi-finale aller de la Ligue des champions entre le Bayern Munich et Lyon, mercredi soir, mais l'avant-match, lui, a pris les allures d'un road movie. Un cortège de douze mini-vans, suivi d'un autobus plus traditionnel de secours, a effectué un voyage de près de sept heures pour relier Lyon à Stuttgart, lundi, en raison de la paralysie des aéroports européens due aux poussières volcaniques islandaises. Ce cortège lyonnais a fait un détour pour éviter la Suisse et les obligations administratives liées à un pays hors de l'espace Schengen. Les joueurs, qui se sont installés à quatre par mini-van, sont partis à 13h30 et sont arrivés vers 21h00 à Stuttgart, après avoir effectué une "escale" à Montbéliard. Durant ce long trajet, qui a rappelé à certains les déplacements qu'ils effectuaient lorsqu'ils n'étaient pas encore pros, la majorité des joueurs de Claude Puel ont tué le temps en jouant au poker. Les joueurs lyonnais ont ensuite rejoint Munich mardi en milieu de journée après avoir passé la nuit dans un hôtel à Stuttgart. Voyager en mini-bus plutôt qu'en car a permis à l'équipe lyonnaise de gagner deux heures sur les quelque 600 km du trajet jusqu'à Stuttgart et ce malgré les bouchons qui l'ont retardée lundi soir, à l'entrée de la ville. Les joueurs de l'OL, qui avaient déjà dû rouler pendant huit heures pour revenir de Bordeaux dimanche, ont donc préparé leur demi-finale sur la route. Espérons qu'ils n'ont pas laisser le doute en eux s'immiscer.