Quand le "Cav" n'est pas là...

  • A
  • A
Quand le "Cav" n'est pas là...
Partagez sur :

L'Australien Mathew Hayman a su profiter de l'absence de Mark Cavendish jeudi sur Paris-Bourges pour remporter l'épreuve au sprint devant son compatriote Baden Cooke et son coéquipier chez Sky, le Néo-Zélandais Greg Henderson. Le premier Français, Julien Simon, de l'équipe Saur-Sojasun, s'est classé cinquième, derrière l'étoile montante du cyclisme allemand John Degenkolb.

L'Australien Mathew Hayman a su profiter de l'absence de Mark Cavendish jeudi sur Paris-Bourges pour remporter l'épreuve au sprint devant son compatriote Baden Cooke et son coéquipier chez Sky, le Néo-Zélandais Greg Henderson. Le premier Français, Julien Simon, de l'équipe Saur-Sojasun, s'est classé cinquième, derrière l'étoile montante du cyclisme allemand John Degenkolb. Absent de dernière minute sur Paris-Bourges, Mark Cavendish, qui portera donc pour la première fois son maillot arc-en-ciel de champion du monde dimanche sur Paris-Tours, a déclenché la colère des organisateurs de l'épreuve. En revanche, le Britannique a sûrement dû faire des heureux parmi les sprinteurs du peloton ayant pris le départ jeudi matin de Gien. C'est notamment le cas de Mathew Hayman. Plutôt habitué aux places d'honneur, notamment cette année où il a terminé 3e du Circuit Het Nieuwsblad et 10e de Paris-Roubaix, l'expérimenté Australien de 33 ans, a levé les bras en premier 190 km plus loin sur la ligne droite du boulevard de la République de la préfecture du Cher. Vainqueur devant un autre Australien, Baden Cooke (Saxo Bank-Sungard), et son coéquipier néo-zélandais Greg Henderson, le coureur du Team Sky n'avait pas ménagé ses efforts pour l'emporter. Présent dans l'échappée du jour, celui qui a longtemps porté les couleurs de la Rabobank s'est fait reprendre avec ses compagnons dans les derniers hectomètres, mais a su garder assez de force pour enlever le sprint. Le premier Tricolore, Julien Simon (Saur-Sojasun), s'est quant à lui classé cinquième derrière John Degenkolb, mais devant quatre autres Tricolores Alexandre Blain (Endura Racing), Anthony Ravard (AG2R-La Mondiale), vainqueur l'an dernier, Romain Feillu (Vacansoleil), vainqueur en 2007 et 2e en 2010, et Samuel Dumoulin (Cofidis). Tout ce petit monde se retrouvera dimanche sur Paris-Tours, mais avec, cette fois, un adversaire encore plus redoutable en la personne de Mark Cavendish.