Quand Deschamps reparle de la Juve...

  • A
  • A
Quand Deschamps reparle de la Juve...
Partagez sur :

Interrogé par Tuttosport, Didier Deschamps n'a pas fermé la porte à la Juve...

Interrogé par Tuttosport, Didier Deschamps n'a pas fermé la porte à la Juve... Il a suffi d'une déclaration de Didier Deschamps dans la presse transalpine pour que les rumeurs bruissent à nouveau autour de l'entraîneur marseillais. Si le capitaine des champions du monde 1998 a récemment expliqué vouloir s'inscrire dans la durée à l'OM, souhaitant notamment découvrir le grand stade sur le banc des Olympiens, Deschamps garde néanmoins la porte ouverte à la Vieille Dame. "Lors de l'été 2006, j'ai accepté d'entraîner la Juve sans savoir si le club allait jouer en Serie Cou en Serie B. Sans savoir si on allait partit avec une pénalité de 30 ou 18 points... Je pense avoir ainsi rendu à la Juve tout ce qu'elle m'avait donné pendant mes cinq saisons passées ici en tant que joueur. En obtenant la montée en Serie A, je pense avoir soldé ma dette. Quant au futur, qui sait..." Il n'en fallait pas plus pour que le nom de Didier Deschamps circule à nouveau sur la liste des candidats à la succession de Luigi Del Negri, l'actuel entraîneur de la Juventus étant amené, selon toute vraisemblance, à quitter son poste durant l'été. La faute à une décevante 7e place en Série A. D'autant plus que l'ancien milieu de la Vieille Dame n'a jamais caché avoir longtemps regretté son départ précipité du banc turinois. Un an après son arrivée, en 2006, l'actuel coach olympien avait en effet décidé de tourner le dos à la Juve après l'avoir pourtant remonté en Série A. Après trois saisons passées à Marseille, avec à la clé un titre de champion et une victoire en Coupe de la Ligue, DD pourrait voir repasser les plats. Alors qu'il avait éconduit les dirigeants de Liverpool, l'été dernier, préférant poursuivre l'aventure marseillaise malgré des relations parfois difficiles avec Jose Anigo, les deux hommes s'accrochant régulièrement sur les transferts, Deschamps pourrait bien, cette fois, être tenté par l'aventure piémontaise...