Puyol ne sera pas de trop

  • A
  • A
Puyol ne sera pas de trop
Partagez sur :

Après avoir passé deux mois et demi loin des terrains pour soigner une tendinite au genou, Carles Puyol a effectué son grand retour samedi dernier lors du Clasico comptant pour la Liga. Touché à cette occasion, le capitaine du Barça demeure incertain pour la finale de la Coupe du Roi ce mercredi face au Real à Valence. Mais sa présence pour la fin de saison, avec notamment l'objectif Ligue des champions, est déjà une excellente nouvelle pour les Catalans.

Après avoir passé deux mois et demi loin des terrains pour soigner une tendinite au genou, Carles Puyol a effectué son grand retour samedi dernier lors du Clasico comptant pour la Liga. Touché à cette occasion, le capitaine du Barça demeure incertain pour la finale de la Coupe du Roi ce mercredi face au Real à Valence. Mais sa présence pour la fin de saison, avec notamment l'objectif Ligue des champions, est déjà une excellente nouvelle pour les Catalans. On l'avait presque oublié mais Carles Puyol n'avait plus joué depuis le 20 janvier avant de signer son retour samedi dernier à Santiago-Bernabeu. Mis sur la touche en raison d'une tendinite tenace au genou, le capitaine du FC Barcelone a passé deux mois et demi à supporter ses coéquipiers sans pouvoir apporter sa contribution. Frustrant pour le fougueux défenseur central dont l'énergie et le sens du placement ont manqué aux Blaugrana bien que les répercussions sur le plan purement comptable aient été minimes. Dans l'intervalle, les Catalans ont accentué leur domination en Liga et avancé dans le dernier carré de la Ligue des champions où ils retrouveront dès la semaine prochaine le Real Madrid pour deux nouveaux chocs majuscules surmédiatisés. A coup sûr, Puyol est revenu au meilleur moment avec ses quatre Clasico programmées sur dix-sept jours. "Je suis très heureux d'être de retour avec l'équipe, avait-il déclaré dans la presse espagnole avant le match nul de samedi (1-1). J'avais parlé au coach. La semaine précédente, il y avait un peu d'inconfort mais je lui ai dit que j'étais capable de jouer.""Ça a été très dur" Capable peut-être, mais ce retour un poil anticipé, car initialement prévu pour cette finale de la Coupe du Roi, a coûté quelques plumes au champion du monde espagnol remplacé après 58 minutes en raison d'une contracture derrière la cuise gauche. Une blessure qui compromet d'ailleurs sa participation ce soir à Valence. Pas dit que Josep Guardiola consente à prendre le moindre risque avec son capitaine sachant que les échéances importantes sont encore nombreuses d'ici la fin de saison. Samedi dernier à Madrid, Puyol concédait d'ailleurs avoir un peu souffert. "Cela faisait trois mois que je n'avais pas joué et ça a été très dur." Il est certain qu'il y a retour plus tranquille que lors d'un choc avec l'ennemi madrilène. "Cependant, c'était l'occasion idéale pour revenir", explique-t-il. Plus que sur le très court terme, et cette affiche pour garnir d'un nouveau titre la vitrine du club, le retour aux affaires de Puyol demeure pour le Barça un plus indéniable dans l'optique des rendez-vous à venir. Déjà privés des services d'Eric Abidal, dont la date de retour pourrait être avancée, les Catalans vont retrouver leur charnière type composée de Puyol et Gerard Pique. Encore en course pour réaliser le triplé Championnat-Coupe-Ligue des champions, Barcelone aura bien besoin de toutes ses forces.