Puel : "On monte en puissance"

  • A
  • A
Puel : "On monte en puissance"
Partagez sur :

Claude Puel peut être satisfait. Après un début de saison très poussif, l'OL enchaîne les bons résultats. Mercredi soir à Gerland en Ligue des champions, les Gones se sont imposés face à Benfica (2-0), assurant quasiment leur qualification pour les huitièmes de finale. S'il rend hommage à ses joueurs, l'entraîneur rhodanien refuse toutefois de s'enflammer et se projette déjà vers les échéances à venir.

Claude Puel peut être satisfait. Après un début de saison très poussif, l'OL enchaîne les bons résultats. Mercredi soir à Gerland en Ligue des champions, les Gones se sont imposés face à Benfica (2-0), assurant quasiment leur qualification pour les huitièmes de finale. S'il rend hommage à ses joueurs, l'entraîneur rhodanien refuse toutefois de s'enflammer et se projette déjà vers les échéances à venir. Claude, est-ce que cette victoire contre le Benfica Lisbonne est tout bénéfice pour la qualification pour les 8e de finale de la Ligue des champions? Oui, je pense que c'est très intéressant ce soir (mercredi, ndlr). On a bien négocié ce match. On a vu une équipe avec de la qualité, joueuse. Les joueurs ont réalisé une belle prestation d'un point de vue offensif et défensif. Après, on a fait du jeu avec de la simplicité et des enchaînements. On a également vu de très beaux mouvements qui auraient pu, je pense, nous permettre de corser l'addition. L'expulsion nous a permis de bien négocier la seconde période. Il faut dire bravo aux joueurs. On monte en puissance, on commence à retrouver un beau niveau de jeu mais le match le plus difficile arrive derrière, car ce ne sera pas la Coupe d'Europe. Il faudra être bien présent contre Arles-Avignon. Vous comptez trois victoires en autant de matches, neuf points. Jouerez-vous le jeu jusqu'au bout avec l'objectif de l'emporter à Benfica et en Allemagne, à Schalke? Ce sera l'objectif bien sûr. C'était très important de gagner ce soir car on s'attend à une réception très chaude à Benfica avec un stade et des supporters magnifiques. La qualification n'est pas assurée et tous les matches, on les jouera pour les gagner. On ira à Lisbonne pour faire un résultat. On sait l'importance d'une première place dans le groupe. Si on peut se préserver et essayer de se qualifier, ça serait très, très bien. Mais chaque chose en son temps, ce qui nous attend derrière, c'est du très costaud. "De plus en plus d'affinités entre les joueurs" Claude, en quoi le match de ce soir peut-il vous servir pour le prochain match, dimanche, et pour les deux suivants, contre le PSG en Coupe de la Ligue et contre Sochaux en championnat, la semaine prochaine? C'est une continuité avec une quatrième victoire d'affilée. Il faut capitaliser, prendre de la confiance et conserver cette solidité, ces repères dans notre jeu. Il y a de plus en plus d'affinités entre les joueurs, ce qui permet de construire un collectif. Le match de dimanche ne sera pas le plus facile, car ce ne sera pas la coupe d'Europe. Arles Avignon vendra chèrement sa peau. C'est le match le plus difficile à préparer et il sera important de ne pas lâcher. Il faut qu'on revienne dans le haut du classement et cette rencontre pour Lyon est primordiale. L'enseignement de cette rencontre peut-il être le dynamisme retrouvé de vos attaquants, avec notamment Briand et Lisandro? Jimmy Briand avait déjà réalisé un grand match à Nancy. Il était suspendu pour le dernier (victoire 3-1 de Lyon contre Lille, ndlr). Jimmy a été très bien, très performant mais tous les joueurs ont été costauds. La défense, les attaquants mais aussi les milieux de terrain dans les enchaînements. C'est toute l'équipe qui a répondu présent. On a pu voir que l'on avait également un banc fourni avec des solutions. Il faut capitaliser ce résultat et ne plus descendre en dessous d'un certain niveau, et pas seulement ceux qui ont débuté ce soir, mais toute l'équipe. On pourra alors répondre aux objectifs.