Puel: "On a fait un gros match"

  • A
  • A
Puel: "On a fait un gros match"
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - L'entraîneur revient sur le succès de Lyon face au Real.

LIGUE DES CHAMPIONS - L'entraîneur revient sur le succès de Lyon face au Real. Cette victoire contre le Real avec un but de Makoun, c'est un peu inattendu, non ? Inattendu pour ceux qui n'y croient pas. Je constate que l'on a fait un très gros match avec beaucoup de qualités et de densité physique. On a su élever notre niveau de jeu, individuellement comme collectivement. Il y a quand même un petit regret avec ce deuxième but que l'on ne met pas. Il y avait la place dans notre période de domination en seconde période. Mais le plus important reste le match retour. Cette victoire ne sera bénéfique que si l'on se qualifie. Est-ce le match le plus accompli de Lyon cette saison ? Non, on a fait de bons matches en Ligue des champions, à Liverpool, ou face à la Fiorentina. Nos meilleures prestations sont en Coupe d'Europe car les joueurs sont très concentrés et maintenant cette équipe doit s'inscrire dans la durée. Delgado a réalisé une grosse prestation. Qu'est-ce qu'il vous apporte dans ce genre de match de haut niveau ? Je l'ai déjà dit, c'est un très bon joueur qui passe des paliers depuis qu'il est arrivé. Il a beaucoup de qualité et de générosité mais on doit encore faire attention avec les enchaînements de matches car il est fragile au niveau musculaire. Il a progressé et il a fait un très gros match, comme tous ses coéquipiers. "Ce sera encore plus dur à Madrid" On imagine que vous êtes très heureux pour Makoun, buteur, car les derniers temps ont été difficiles pour lui. Il y a eu beaucoup de méchancetés par rapport à Jean II et il a apporté la meilleure des réponses sur le terrain. Bien sûr, je suis heureux pour lui et ses partenaires aussi doivent être heureux. On ne peut pas accepter le traitement qu'il a subi. Ce 1-0 peut-il suffire pour vous qualifier ? Est-ce un score suffisant pour le match retour, on ne sait pas. Ce que je sais, c'est qu'il faudra bien se préparer car ce sera encore plus dur là-bas. Il faudra être encore plus présent à Madrid. Comment allez-vous préparer vos joueurs pour éviter la pression qui sera certainement très forte à Madrid ? Quand on joue la Ligue des champions, on la dispute pour ce genre de matches et ce n'est pas la perspective de jouer contre le Real qui est importante mais celle d'éliminer ces grosses équipes. On comptera aussi sur l'arbitre pour résister à la pression. A-t-on sous-estimé Lyon ces derniers mois ? Il y a beaucoup d'attente autour de l'équipe, ce qui a causé une certaine exaspération quand on ne réussissait pas. C'est un groupe en devenir, en reconstruction et l'état d'esprit affiché est bien là. Ce groupe a un potentiel et doit croire en lui. Face au Real, il a cru en lui mais je le répète, il doit continuer sur cette voie.