Puel: "Le sprint est déjà lancé !"

  • A
  • A
Puel: "Le sprint est déjà lancé !"
Partagez sur :

Face à Lorient, samedi lors de la 20e journée de Ligue 1, Lyon espère poursuivre sa série d'invincibilité mais veut surtout retrouver le parfum de la victoire après deux nuls fin 2010. Claude Puel, qui a ciblé six rivaux potentiels dans la course au titre (Lille, Paris, Marseille, Bordeaux, Rennes et... St-Etienne), annonce un "mano a mano costaud" d'ici à la fin de saison.

Face à Lorient, samedi lors de la 20e journée de Ligue 1, Lyon espère poursuivre sa série d'invincibilité mais veut surtout retrouver le parfum de la victoire après deux nuls fin 2010. Claude Puel, qui a ciblé six rivaux potentiels dans la course au titre (Lille, Paris, Marseille, Bordeaux, Rennes et... St-Etienne), annonce un "mano a mano costaud" d'ici à la fin de saison. Claude, après avoir fini l'année 2010 en concédant un nul face à Auxerre au stade de Gerland, la réception de Lorient pour lancer 2011 est un rendez-vous pour l'OL à ne pas manquer, on suppose... Oui, comme tous les rendez-vous. Le match à Caen en Coupe de France était déjà à ne pas manquer le week-end passé, c'était un difficile retour à la compétition après la trêve et il a été bien négocié... Là encore, ce ne sera pas évident. On sait ce que nous avons fait à Lorient au match aller - ou plutôt ce que nous n'avons pas fait ! (défaite 0-2, ndlr) -, il faut donc prendre les points. Vous avez eu toute la semaine pour préparer cette rencontre, et ce sera ainsi jusqu'à la fin du mois. Quel regard portez-vous sur ce planning moins chargé qu'à l'habitude ? Evidemment, cela nous donne certaines perspectives de travail mais lorsque cela arrive, on craint toujours qu'il y ait un risque de perdre un peu le fil conducteur et la concentration. Je sais, c'est assez paradoxal de voir les choses ainsi car nous n'avons pas beaucoup de semaines pour bien travailler mais, pour les joueurs, c'est assez long, ils auraient envie d'enchaîner... Il faut donc faire attention à ne pas s'éparpiller. Est-ce que la perspective de ce huitième de finale de Ligue des Champions face au Real Madrid le mois prochain peut vous amener à privilégier la montée en puissance d'une équipe-type ? C'est vrai qu'il y a un peu moins de turn-over, qu'une équipe se dégage même s'il n'y aura pas toujours le même onze aligné... Seulement j'ai besoin de donner du temps à certains joueurs pour qu'ils atteignent leur meilleur niveau. Globalement, je pense que c'est assez bien compris par le groupe, même par ceux qui jouent un peu moins... Au passage, dans l'optique de garder tout le monde bien concerné, j'ai fait évoluer pas mal de jeunes en CFA le week-end passé et ce sera encore le cas cette fin de semaine. Parce que dès que les matches vont à nouveau s'enchaîner tous les trois jours, on doit avoir l'effectif pour jouer sur les trois tableaux. Et ces trois compétitions, on veut les jouer à fond. Mais pour revenir au championnat, êtes-vous satisfait de votre actuelle quatrième place, qui vous permet peut-être d'être moins exposé, au point de vouloir encore y rester quelques journées ? Il est important de prendre le maximum de points, tout simplement. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je regrettais cette absence de victoires sur les deux derniers matches (nuls devant Marseille et Auxerre, ndlr), même si cela nous aurait placés en tête du championnat en faisant peut-être beaucoup de bruit pour rien... Bon, aujourd'hui, on est à un point du leader, peut-être davantage si Lille gagne son match en retard, donc il est essentiel de rester à portée et de ne rien lâcher. Vous savez, c'est l'équipe la plus présente dans le money-time, les quatre derniers matches, qui aura le titre or sur la fin des matches aller, les meilleurs équipes se sont placées, elles sont là... Pour moi d'ailleurs, le sprint est déjà lancé ! "Gourcuff a l'air bien, je le trouve plus relâché" Yoann Gourcuff, que vous aviez annoncé de retour à la compétition contre Auxerre en fin d'année avant qu'il ne déclare encore forfait... (Il coupe en riant) Pour une fois que j'annonce quelque chose. J'ai voulu faire ma B.A., ce sera la dernière, désolé ! Bon, en tout cas, son vrai retour semble cette fois être programmé pour samedi, non ? Normalement, oui. Il a fait une semaine d'entraînement complète. Que peut-il apporter, alors que Lyon semble avoir trouvé son rythme de croisière sans lui ? L'important, déjà, est qu'il puisse prendre du temps de jeu, retrouver du rythme, se resituer en somme... On va voir le temps qu'il peut tenir, l'objectif étant également que l'équipe reste bien sûr performante. Quand va-t-il montrer son vrai niveau ? Yoann, on connaît sa qualité. Il a été pas mal tracassé jusqu'ici pour diverses raisons: blessures, maladie... Il faut donc qu'il fasse des semaines complètes avec des entraînements pleins et du temps de jeu en match. Après, la qualité du joueur, on la connaît, il n'y a là-dessus pas de problème, et c'est vrai qu'on a envie de le revoir évoluer à son vrai niveau. Maintenant, il faut lui laisser le temps de bien s'exprimer et ne pas le juger à tout moment. Mais comment le sentez-vous mentalement ? Ça va, il a l'air bien, il est souriant.... Je le trouve plus relâché dans son quotidien. Avez-vous parlé avec lui en ce début d'année ? (D'un ton blagueur) Ouais, on fait un petit peu de sophrologie tous les deux... (Puis plus sérieux) Bon, aujourd'hui le groupe évolue bien, ceux qui étaient au Maroc avec nous ont pu constater qu'il y avait une bonne ambiance... Quand après des blessures, un joueur revient dans un groupe comme ça, sain, on retrouve tout de suite le sourire. "Makoun n'est pas encore parti, mais..." Etes-vous favorable au départ qui se dessine de Jean II Makoun à Aston Villa ? On sait ce que Jean a apporté à l'équipe sur ces derniers mois, l'importance qu'il a eue dans le collectif... Bon, moi, j'aime bien acter les choses quand elles sont effectives et Jean n'est pas encore parti. Mais voilà, je dirai que sportivement, c'est un joueur qui a eu son importance et qui est important. Seulement il y a aussi des considérations à prendre en compte dans un club, en termes financiers, et je les prends en compte. Si son transfert se finalise, la pression du public aura eu raison quelque part... Différentes considérations auront pesé s'il s'en va... C'est une logique d'ensemble où on essaie toujours de trouver un équilibre entre le sportif et les autres intérêts du club. S'il ne part pas avant ce week-end, serez-vous libre de pouvoir l'utiliser samedi ? Je verrai avec lui dans quel état d'esprit il est... Si je le sens opérationnel et bien dans sa tête, je ne vois pas pourquoi on se priverait de lui... Jean est quelqu'un qui est toujours droit dans ses bottes, très fiable, quelqu'un sur qui on peut compter. En cas de départ, sera-t-il remplacé ? Non. Notre souhait, c'est de retrouver à leur meilleur niveau des joueurs qui peuvent être majeurs pour l'équipe, évacuer ce qui a pu "polluer" certains... Ce sera cela notre mercato.