Puel: "Assez confiant"

  • A
  • A
Puel: "Assez confiant"
Partagez sur :

C'est un Claude Puel alternant entre satisfaction d'avoir su rivaliser avec le Real et regrets d'avoir encaissé un but qui a commenté le match nul entre l'OL et l'équipe madrilène (1-1) en huitième de finale aller de la Ligue des champions. Le coach lyonnais est persuadé que son équipe a les moyens d'aller chercher sa qualification à Santiago-Bernabeu.

C'est un Claude Puel alternant entre satisfaction d'avoir su rivaliser avec le Real et regrets d'avoir encaissé un but qui a commenté le match nul entre l'OL et l'équipe madrilène (1-1) en huitième de finale aller de la Ligue des champions. Le coach lyonnais est persuadé que son équipe a les moyens d'aller chercher sa qualification à Santiago-Bernabeu. Ce nul 1-1 est-il un bon résultat pour l'OL ? On le saura après le retour, on aurait préféré que cette équipe ne marque pas, c'est un peu dommage, d'autant qu'on a fait une très belle première mi-temps, avec pas mal de possibilités qu'on n'a pas su exploiter à fond. Il nous a manqué le dernier geste, un peu de justesse dans la dernière passe ou le dernier tir. On a eu un coup de moins bien en entame de seconde période, on un peu trop subi, c'était aussi le temps fort de l'équipe madrilène, mais derrière, on a su réenclencher, chercher l'égalisation et finir beaucoup plus fort. C'est bien d'avoir pu rivaliser avec cette équipe, si ce n'est un peu plus, c'est dommage de terminer à 1-1, car gagner le match aurait été intéressant. Vous aviez décidé de leur laisser le ballon ? C'était important d'être bien en place. Le Real est une équipe très à l'aise dans les situations de contre, elle profite de la vitesse de ses joueurs, on les a privés d'espaces. C'est un match très abouti sur les aspects collectif et défensif. Après, on a su se procurer des situations, il nous a manqué très peu de choses pour concrétiser, et on a repris notre ascendant sur toute la fin de match. Ça me laisse quand même assez de confiance pour le match retour, tout sera possible là-bas, même si c'est embêtant de prendre ce but à domicile. A quel pourcentage estimez-vous les chances lyonnaises de passer ? Je n'en sais rien, je sais que ce résultat nous laisse des opportunités pour se qualifier là-bas, on sait qu'on aura des opportunités, à nous de les saisir. Il faudra être un peu plus réaliste, un peu plus jouer, pour pouvoir les mettre au fond. En première mi-temps, on a eu des uns contre uns qui auraient pu être négociés de façon plus intéressante, mais le résultat et le contenu laissent des espoirs au match retour. "On n'est pas là pour jouer contre le Real, mais pour se qualifier" Ce Real est-il plus fort que celui de l'année dernière ? Comme je l'ai déjà dit, par rapport à la saison dernière, il a plus d'équilibre, plus de joueurs de devoir à vocation défensive, ils sont six, du coup ils sont plus solides, ils ont un collectif qui permet d'avoir une assise défensive plus importante. Mais on a prouvé qu'on était capables de rivaliser avec cette équipe et de les contraindre à reculer. Lyon est toujours invaincu contre le Real, est-ce un motif de satisfaction ? Le motif de satisfaction, c'est simplement d'avoir répondu présent de très belle manière et de garder des possibilités au match retour. L'essentiel, c'est de rester à distance pour pouvoir faire la différence là-bas. On n'est pas là simplement pour jouer contre le Real, mais pour se qualifier. Vous aviez dit lundi que le meilleur de Lyon était à venir, êtes-vous conforté dans votre opinion ? Face à des adversaires comme le Real, on est en capacité de hausser notre niveau de jeu sur tous les aspects. Maintenant, il faut être régulier dans nos prestations, donc le prouver dès Lille qui sera un gros match dimanche.