PSG/supporters, divergences sans nom

  • A
  • A
PSG/supporters, divergences sans nom
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le club tente de favoriser la création d'associations. Mais leur nom pose problème...

Robin Leproux veut retrouver un stade qui chante, qui vibre, qui fait la fête et réalise des "tifos". Pour cela, le président du PSG a remodelé le mois dernier son plan de sécurité du Parc des princes, permettant à nouveau aux supporters présents en virages de s'abonner (de manière aléatoire) et de se regrouper sous forme d'associations (limitée à 100 membres). Quelques fans courageux ont décidé de se lancer dans cette aventure en se déclarant à la préfecture de police le 29 décembre dernier.

Mais ils ont raté leur entrée. Aventureux, ils avaient décidé dans un premier temps de prendre le nom de "Red Fighters Paris". Prendre le nom de "Fighters" (combattants) quand on accepte la logique d'un "plan de pacification", voilà une bien drôle d'idée. Y accoler l'adjectif "Red", couleur du communisme, quand la direction du club s'évertue à dépolitiser le Parc, c'est tout aussi malvenu.

La réaction du club, révélée par Le Parisien.fr, n'a pas tardé. "On ne reconnaîtra jamais une association avec un tel nom. Avoir déposé les statuts avec un tel nom ne sert à rien." Alors, il a fallu chercher un autre nom...

De "Red Fighters" à "Fanatics Paris"

Toujours selon Le Parisien, le choix se serait alors arrêté sur "Paris Tout-Puissant". Problème, ce nom ne rappelle pas seulement "Dieu Tout-Puissant" (pour les croyants) ou "Bruce Tout-Puissant" (pour les cinéphiles), il apparaît comme un écho évident au "Marseille Trop Puissant", les MTP, l'un des plus fameux groupe de supporters de l'OM.

Cette info a évidemment fait sortir de leurs gonds les fans du PSG, "historiques" ou non. Le site allpsg.fr, l'un des plus complets sur le PSG, a mis en ligne un édito salé mercredi soir. "Paris Tout Puissant ?! Et pourquoi pas "Yankees PSG" ou encore "PSG Gones" ?! Mais qui peut bien être le surdoué chargé de trouver les noms dans cette équipe ?"

Cette association nouvelle mouture, c'est "Mathias B" qui en est à l'origine. Ce "Mathias B" est visiblement un nom d'emprunt puisqu'il reprend le prénom et l'initiale de Mathias Barbera, le responsable presse du PSG... Interrogé sur RMC mercredi soir, ce (visiblement très) jeune homme s'est montré décidé à rencontrer Robin Leproux prochainement pour entériner l'existence de l'association, qui, finalement, devrait s'appeler Fanatics Paris, un nom très proche des... Fanatics Marseille.

Coïncidence ou non, ce nom de Fanatics, ou Fanatiques, est repris sur un blog tenu par Baptiste, un garçon de... 14 ans. D'anciens membres des virages Auteuil et Boulogne, dont certains connaissent ce "Mathias B" , se livrent déjà à des critiques virulentes, toujours contre Robin Leproux, qu'ils accusent d'utiliser un jeune supporter lambda pour valider son plan. La direction du PSG, désireuse de retrouver un Parc plein et festif, a encore bien du travail devant elle...