PSG-Séville: Les réactions

  • A
  • A
PSG-Séville: Les réactions
Partagez sur :

Retrouvez les réactions des acteurs principaux de la victoire du Paris Saint-Germain face à Séville en Ligue Europa (4-2), jeudi soir au Parc des Princes.

Retrouvez les réactions des acteurs principaux de la victoire du Paris Saint-Germain face à Séville en Ligue Europa (4-2), jeudi soir au Parc des Princes. Nenê, milieu du Paris Saint-Germain: "Nous sommes arrivés à notre objectif qui était d'aborder le dernier match avec la qualification. On est content". Pour mon but, je reçois un bon ballon de Steph' (Sessegnon, ndlr), je fais le contrôle avec ma jambe droite, je le fais bien, même très bien, et ça me fait gagner du temps pour frapper, et le ballon est rentré, je suis content. On est rentré" aux vestiaires devant et c'était important. Maintenant, on veut aller le plus loin possible, pour le moment cela se passe très bien. On essaie de gagner chaque match, il faut continuer." Guillaume Hoarau, attaquant du Paris Saint-Germain: "L'objectif est rempli: on voulait éviter de faire un match couperet à Karpaty. C'était un peu notre mini-Ligue des champions avec Dortmund et Séville donc on a réussi à sortir de ce groupe. Il faut désormais rester mobilisés. Ça a été difficile mais on a pris du plaisir et nous avons été récompensés. Ce n'est jamais évident de se remobiliser après une égalisation mais on a su rester soudés. En ce moment, offensivement, on arrive à se trouver et à être efficaces, donc ce soir c'est passé. Pour Mathieu (Bodmer), moi j'aime jouer avec tout le monde, mais c'est vrai qu'avec lui placé aussi haut, c'est un régal. Il sait faire briller les autres, il y a pas mal de complicités qui se créent comme ça. Tant mieux." Frédéric Kanouté, attaquant de Séville: "C'est une déception. Encore une fois, on est revenus dans nos travers, des petites fautes d'inattention, des fautes défensives, et ça nous coûte un peu cher. Il va falloir désormais tout donner sur le dernier match pour se qualifier, alors qu'on aurait pu se qualifier directement ici... Mes deux buts font toujours plaisir mais à la fin je suis déçu, comme tous mes coéquipiers. Ça fait mal au coeur de revenir à 2-2 à l'extérieur, et on n'a pas le droit de s'en prendre deux derrière. Sinon, cette équipe du PSG ne m'a pas spécialement impressionné. Ils ont bien joué le coup, mais on n'a rien à leur envier au niveau du jeu. Ils ont su profiter de nos erreurs quand il le fallait." Mamadou Sakho, défenseur du Paris Saint-Germain: "L'objectif a été atteint. On a fait plaisir à notre public en pratiquant un beau football. On a mis quatre buts au FC Séville, c'est une grosse satisfaction. Moi je préfère prendre les choses par étapes, donc cette qualification, c'est très bien, mais il faut désormais se concentrer sur le match de ce week-end face à Brest." Zoumana Camara, défenseur du Paris Saint-Germain: "L'objectif désormais, c'est d'aller le plus loin possible. On a un effectif assez étoffé. On peut jouer sur tous les tableaux. Pour le moment, tout se passe bien, mais le plus dur, c'est la continuité et que ça dure. C'est une remise en question permanente. En ce moment ça fait plaisir, on a le sentiment qu'il ne peut rien nous arriver. Il faut faire durer cette bonne dynamique. Nenê n'est pas tout seul sur le terrain. S'il est bon, c'est que derrière lui il y a de bons joueurs, avec notamment Tiéné qui fait un gros travail défensif. C'est un élément important, mais tout seul, il ne pourrait rien faire. Il est bien entouré et c'est le plus important. Qu'il continue à être décisif." Julien Escudé, défenseur de Séville: "On était venus pour faire un résultat et assurer la qualification avant de recevoir Dortmund. On a fait une bonne entame de jeu en terme d'intensité, mais on prend deux buts sur coup de pied arrêtés, ça nous fait mal. On a essayé de revenir en étant patient,, on a réussi à les remettre en danger. Mais encaisser ce troisième but avant la mi-temps, ça nous fait mal. Et juste après aussi. À 4-2 ça devient difficile. Après, on commence à jouer un "football houra". On continue notre mauvaise passe, on va tâcher de se remobiliser. Il y a eu un peu de tension sur le terrain, mais c'est un match de Coupe d'Europe, un match de haut niveau. Il y a des contacts, des duels. On avait envie de faire un bon match car on restait sur deux défaites de rang en championnat, donc le football est un sport de contact. Il y a eu quelques échauffourées, mais ça fait partie du jeu. On était aussi déçus par la physionomie du match.,