PSG-OM, la justice tranche

  • A
  • A
PSG-OM, la justice tranche
Partagez sur :

A une semaine du "Clasico" entre Paris et Marseille, les doutes sont de plus en plus levés sur la présence ou non de supporters Marseillais au Parc dimanche 9 novembre. Après la commission d'appel de la LFP, c'est le tribunal administratif de Marseille qui a "suspendu" la décision de la commission des compétitions d'interdire les déplacements des supporters visiteurs pour PSG-OM et OM-PSG.

A une semaine du "Clasico" entre Paris et Marseille, les doutes sont de plus en plus levés sur la présence ou non de supporters Marseillais au Parc dimanche 9 novembre. Après la commission d'appel de la LFP, c'est le tribunal administratif de Marseille qui a "suspendu" la décision de la commission des compétitions d'interdire les déplacements des supporters visiteurs pour PSG-OM et OM-PSG. Ce vendredi, les représentants parisiens et marseillais sont convoqués par la Commission des compétitions de la Ligue de football professionnel, avec en point de mire le PSG-OM du 7 novembre prochain au Parc des Princes. Les dirigeants olympiens comptent "solliciter les 2000 places auxquelles ils ont droit pour leurs supporters". Et il y a fort à parier que, cette fois-ci, la LFP ne s'y oppose pas. Depuis début octobre, et la décision de la commission des compétitions d'interdire les déplacements des supporters visiteurs pour PSG-OM et OM-PSG, la LFP s'était attiré les foudres des deux parties. Lesquelles avaient usé de tous les recours possibles pour s'opposer à cette décision, prise pour "assurer la meilleure sécurité de tous après les graves incidents survenus au cours des dernières saisons", mais jugée injuste par les deux clubs. Mardi, c'est d'abord la commission d'appel de la LFP, saisie par l'OM, qui avait infirmé la décision de la COC, soulignant "le comportement exemplaire des supporters de l'OM depuis le début de la saison", et recommandant à la LFP de convoquer une nouvelle réunion avec les dirigeants parisiens et marseillais, qui se tiendra donc vendredi, sans grand suspense depuis que la justice a elle aussi donné son avis. Ce jeudi, c'est donc le tribunal administratif de Marseille qui a suspendu la décision de la LFP de fermer l'espace visiteurs du Parc des Princes aux supporters marseillais pour la rencontre du 7 novembre. Dans son ordonnance, dont Reuters a obtenu une copie, le tribunal condamne en outre la LFP a verser 3.000 euros à chacune des associations requérantes, à savoir les clubs de supporters marseillais - Winners, Dodgers, Yankee, Handi Fan Club, Ultras, Marseille Trop Puissants et le Club central des supporters. Lesquels devraient maintenant se faire entendre dans les tribunes du Parc.