PSG-OM et OM-PSG sans visiteurs

  • A
  • A
PSG-OM et OM-PSG sans visiteurs
Partagez sur :

La Ligue de football professionnel a décidé ce jeudi de fermer les tribunes visiteurs pour le clasico de Ligue 1 entre le PSG et l'OM, le 7 novembre prochain au Parc des Princes, mais aussi lors du match retour au Stade Vélodrome, en mars 2011. Une mesure que Jean-Claude Dassier, le président phocéen, juge "injuste".

La Ligue de football professionnel a décidé ce jeudi de fermer les tribunes visiteurs pour le clasico de Ligue 1 entre le PSG et l'OM, le 7 novembre prochain au Parc des Princes, mais aussi lors du match retour au Stade Vélodrome, en mars 2011. Une mesure que Jean-Claude Dassier, le président phocéen, juge "injuste". Les supporters marseillais seront les premiers déçus. Ceux qui soutiennent le PSG attendront un peu avant de l'être à leur tour. La Commission des compétitions de la Ligue de football professionnel (LFP), réunie ce jeudi après-midi, a décidé de fermer la tribune visiteur pour les matches entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille, les meilleurs ennemis du championnat de France. A l'aller comme au retour ! Il n'y aura donc pas de fans phocéens le 7 novembre prochain au Parc des Princes, lors de la 12e journée de Ligue 1, ni de supporters parisiens au Stade Vélodrome, le 20 mars 2011 lors de la 28e journée de championnat. Cela n'empêchera peut-être pas certains de faire quand même le déplacement. Mais la LFP, agacée par les incidents qui ont émaillé le clasico ces dernières années, a cette fois pris les devants. Dassier jette de l'huile sur le feu "Cette mesure, dont les pouvoirs publics ont été naturellement informés au préalable, a pour objectif d'assurer la meilleure sécurité de tous après les graves incidents survenus au cours des dernières saisons, indique ainsi l'instance dirigée par Frédéric Thiriez dans un communiqué. Cette décision s'inscrit dans la politique de lutte contre la violence menée conjointement par l'Etat, la LFP et les clubs." Mais elle est loin de satisfaire tout le monde. Jean-Claude Dassier en tête. Le président olympien, qui s'est exprimé sur le site du club, ne comprend pas cette mesure qu'il juge "injuste". Il en profite également pour jeter un peu d'huile sur le feu en affirmant que si la LFP en est arrivée là, c'est en grande partie à cause des supporters du PSG. "Cette décision est injuste pour nos supporters. Nos supporters se déplacent en nombre dans toute la France sans le moindre incident, assure-t-il. Il est regrettable que, malgré les décisions courageuses de Robin Leproux, les supporters parisiens continuent de perturber le football français." Cette guéguerre n'en finira donc jamais...