Première pour Delahaye

  • A
  • A
Première pour Delahaye
Partagez sur :

Fabien Delahaye a remporté ce mardi la première étape de la Solitaire du Figaro, s'imposant à Caen-Ouistreham aux termes d'une course mouvementée où tout s'est joué dans la nuit de lundi à mardi. Le Normand a fait valoir sa connaissance de la pointe du Cotentin pour devancer Gildas Morvan et Jean-Pierre Nicol. Il s'agit de sa première victoire sur la Solitaire alors que la flotte est repartie dimanche en direction de l'Irlande pour la deuxième étape.

Fabien Delahaye a remporté ce mardi la première étape de la Solitaire du Figaro, s'imposant à Caen-Ouistreham aux termes d'une course mouvementée où tout s'est joué dans la nuit de lundi à mardi. Le Normand a fait valoir sa connaissance de la pointe du Cotentin pour devancer Gildas Morvan et Jean-Pierre Nicol. Il s'agit de sa première victoire sur la Solitaire alors que la flotte est repartie dimanche en direction de l'Irlande pour la deuxième étape. Les skippers de la Solitaire du Figaro ont été servis pour leur première étape. Et après deux jours rendus difficiles par des conditions délicates (vent faiblissant, fort courant imposant un mouillage), c'est le local de l'étape, Fabien Delahaye, qui a franchi le premier la ligne d'arrivée à Caen-Ouistreham ce mardi. Le Normand, skipper de Port de Caen-Ouistreham, a devancé de 11 minutes et 9 secondes Gildas Morvan (Cercle Vert) et de 11 minutes et 22 secondes Jean-Pierre Nicol (Bernard Controls). Le skipper de 27 ans a su se rapprocher à la fin de la nuit de lundi à mardi au large de Barfleur, un moment clé de cette première étape, une lutte physique ou il fallait choisir entre dériver et jeter ou remonter l'ancre. "La nuit dernière était le moment clé de l'étape, même s'il fallait être en permanence dessus, naviguer bien tout le temps et rester dans les bons coups", explique le vainqueur sur le site de l'épreuve. "Comme Gildas (Morvan, ndlr), je n'ai pas mouillé car il y avait 48 mètres de fond et c'est peut-être ce choix qui a été décisif. J'ai préféré me laisser déporter par la marée en gagnant petit car je savais que le courant aller s'inverser au matin : je n'allais peut-être pas au bon endroit mais je profitais de petites bouffées d'air qu'il ne fallait pas rater ! Car je ne pense pas que ma connaissance du plan d'eau à l'arrivée soit meilleure que d'autres concurrents..." Prenant les commandes à 11 heures, Delahaye a su ensuite parfaitement se placer à l'approche d'Ouistreham, un secteur qu'il connait par coeur avant de résister dans les dernières heures face à une flotte ultra compacte puisque 33 concurrents ont franchi la ligne en 1h15 ce mardi après-midi. Le vainqueur de la classe des bizuths en 2009 y remporte sa première victoire d'étape sur la Solitaire. A noter que Xavier Macaire (Starter Active Bridge) a pris la cinquième place, terminant premier bizuth de cette étape d'ouverture, terminant derrière Jérémie Beyou (BPI) longtemps à la lutte pour la victoire mais qui se place déjà dans l'optique du général. La flotte repartira dimanche de Caen-Ouistreham en direction de l'Irlande et du port de Dun Laoghaire. Le parcours imposera de laisser les iles anglo-normandes sur leurs tribords avant de remonter vers l'Irlande au large du Pays de Galles, naviguer entre les bancs de sable pour parvenir jusqu'à cette cité côtière aux environs de Dublin. L'arrivée y est prévue le mercredi 14 aout. Mais avant le départ de cette deuxième étape, un peu de repos ne sera pas immérité après cette dernière nuit épique...