Powell in, Tamgho out

  • A
  • A
Powell in, Tamgho out
Partagez sur :

Détenteur du meilleur chrono de l'année derrière Tyson Gay, Asafa Powell poursuit sa préparation pour les mondiaux de Daegu. Le Jamaïcain a remporté le 100 mètres du meeting de Birmingham avec un chrono de 9''91. Au triple saut, Teddy Tamgho n'a pas fait mieux que 16,94 mètres, loin des 17,54 mètres de Phillips Idowu.

Détenteur du meilleur chrono de l'année derrière Tyson Gay, Asafa Powell poursuit sa préparation pour les mondiaux de Daegu. Le Jamaïcain a remporté le 100 mètres du meeting de Birmingham avec un chrono de 9''91. Au triple saut, Teddy Tamgho n'a pas fait mieux que 16,94 mètres, loin des 17,54 mètres de Phillips Idowu. Ils ne se quittent plus. Comme à Lausanne fin juin, Asafa Powell sur 100 mètres et Teddy Tamgho au triple saut étaient les têtes d'affiche du meeting de Birmingham. Mais si les deux hommes avaient alors établi la meilleure performance de l'année, ils ont affiché un visage bien différent sur le tartan mouillé des Midlands. On le sait, Tamgho déteste ce genre de conditions, et il ne fallait pas à s'attendre à ce qu'il claque un 17,91m comme en Suisse. Mais tout de même, on espérait un beau duel entre le Français et son principal rival, Phillips Idowu, champion d'Europe en titre. Or, si le Britannique, qui évoluait tout près de son domicile, a régalé son public avec un triple bond à 17,54 m pour son troisième essai, Tamgho n'a rien montré. Le Français, qui a mordu trois fois, a buté sur la barre des 17 mètres (16,94 m), qu'Idowu a franchi lors de ses cinq essais mesurés. Un comble pour celui qui rêve de briser les 18 mètres dès cette saison. Un peu plus tard, sur le 100 mètres, Powell non plus n'a pas flambé mais il assuré l'essentiel. Malgré une course perturbée par deux faux-départs, le Jamaïcain s'est imposé en 9''91, avec un vent légèrement favorable (+0,4 m/s), en devançant d'une courte tête son compatriote Nesta Carter (9''93). Powell conforte ainsi sa première place au classement de la Diamond League dans une discipline où les cinq meilleurs athlètes (Powell, Bolt, Mullings, Frater, Carter) viennent d'un pays de moins de 3 millions d'habitants. Enorme. Parmi les autres enseignements de la soirée, on retiendra les deux MPM signées Sally Pearson (12''48) sur 100 mètres haies, et Andreas Thorkildsen (88,30m) au javelot. Enfin, si elle s'est contentée d'une barre à 1,99m, Blanka Vlasic s'est imposée à la hauteur. Les résultats complets