Poulter s'entête

  • A
  • A
Poulter s'entête
Partagez sur :

Vainqueur à Hong Kong la semaine dernière, Ian Poulter peut récidiver dimanche lors du Dubaï World Championship. Après trois tours, l'Anglais pointe en tête (-12) avec deux coups d'avance sur un trio. Martin Kaymer, onzième, devrait rafler la première place continentale, Graeme McDowell, se trouvant, a priori, hors de portée de l'Allemand. Côté français, Raphaël Jacquelin est treizième à sept coups du leader.

Vainqueur à Hong Kong la semaine dernière, Ian Poulter peut récidiver dimanche lors du Dubaï World Championship. Après trois tours, l'Anglais pointe en tête (-12) avec deux coups d'avance sur un trio. Martin Kaymer, onzième, devrait rafler la première place continentale, Graeme McDowell, se trouvant, a priori, hors de portée de l'Allemand. Côté français, Raphaël Jacquelin est treizième à sept coups du leader. Fataliste Graeme McDowell ? Le Nord-Irlandais ne semblait pas spécialement abattu en tout cas à l'issue d'un troisième tour qui a probablement enfoui les derniers espoirs qu'il nourrissait de terminer 2010 sur le trône européen. "Je n'ai pas bien aimé le parcours. Ce n'est pas ma tasse de thé. Ça m'a frustré l'année dernière et ça continue", commentait-il ce samedi à Dubaï. Trentième après le troisième jour, à dix longueurs du leader, le Britannique doit réaliser un petit exploit dimanche pour terminer dans le top trois du Dubaï World Championship, aux Emirats Arabes Unis, et surtout espérer un sérieux faux pas de Martin Kaymer. Et on voit mal l'Allemand s'écrouler sur un parcours justement plus adapté à ses qualités de gros frappeur. Le vainqueur de l'USPGA a toutefois terminé la journée de samedi au dessus du par (+1) avec deux bogeys, au trous n°13 et n°14, et un double-bogey au n°18. Ce qui ne l'a pas empêché d'occuper la onzième place (-6), avec un matelas de quatre coups sur Graeme McDowell, qui a signé une carte de 69. En revanche, le talentueux Martin Kaymer ne pourra réaliser le coup double à Dubaï, lui qui pouvait lorgner la première place mondiale occupée par Lee Westwood. L'Anglais continue de bien se comporter même si son troisième tour (-1) ne fut pas aussi réussi que le précédent (-5). Lee Westwood (-9) a pris ses distances avec Martin Kaymer et n'accuse que trois longueurs de retard sur Ian Poulter. N'oublions pas l'Anglais en grande forme actuellement. Il confirme sa victoire obtenue au forceps la semaine dernière à Hong Kong. Au lendemain d'un vendredi performant (66), le Britannique s'est contenté d'un 69 pour conserver le leadership à Dubaï. La dernière journée s'annonce passionnante avec en embuscade, à deux coups, le trio Francesco Molinari, Thongchai Jaidee et Ross Fisher. Enfin, des trois derniers Français en lice, Raphaël Jacquelin peut raisonnablement viser de terminer dans le Top 10, treizième, à sept coups de Ian Poulter.