Podium assuré pour le Bayern

  • A
  • A
Podium assuré pour le Bayern
Partagez sur :

Brillant vainqueur à Sankt Pauli (1-8), samedi, au terme de la 33e et avant-dernière journée de Bundesliga, le Bayern Munich, emmené par un formidable Arjen Robben, s'est assuré de terminer la saison sur le podium et de commencer au minimum la prochaine en tour préliminaire de la Ligue des champions. En cas de victoire le week-end prochain et de défaite de Leverkusen, les Bavarois peuvent même espérer la 2e place et la qualification directe en C1.

Brillant vainqueur à Sankt Pauli (1-8), samedi, au terme de la 33e et avant-dernière journée de Bundesliga, le Bayern Munich, emmené par un formidable Arjen Robben, s'est assuré de terminer la saison sur le podium et de commencer au minimum la prochaine en tour préliminaire de la Ligue des champions. En cas de victoire le week-end prochain et de défaite de Leverkusen, les Bavarois peuvent même espérer la 2e place et la qualification directe en C1. "Nous, on te donne le ballon, alors fais pareil. C'est la moindre des choses." Les propos de Franck Ribéry tenus envers à Arjen Robben et rapportés par le quotidien allemand TZ ont, semble-t-il, eu l'effet escompté. Taxé d'individualisme par le Français après le match contre Schake 04, le week-end dernier, le Néerlandais l'a joué collective lors de la promenade de santé des Bavarois à Sankt Pauli (1-8), ce samedi (33e journée). Le gaucher est tout bonnement impliqué sur cinq des huit buts munichois. Deux fois en tant que buteur, au terme d'un une-deux avec Thomas Müller (54e), puis, clin d'oeil du destin, d'un centre de Franck Ribéry (84e). Et trois fois en tant que passeur. D'abord sur un corner côté droit déposé sur la tête de Daniel van Buyten (32e). Puis sur une ouverture magistrale à destination de Mario Gomez (52e), déjà auteur de l'ouverture du score sur une passe en retrait de la poitrine mal appuyée par Thorandt vers son gardien (10e). Enfin sur un nouveau service à destination de Gomez, maladroit avant de pousser la balle au fond (86e). Arjen Robben pouvait donc difficilement mieux répondre aux critiques d'un Franck Ribéry qui lui a tout de même délivré une offrande, avant de signer un doublé, bien aidé par la défense de Sankt Pauli, totalement à la ramasse pendant une heure et demie, sur son premier but (75e). Puis seul comme un grand, d'un joli coup de patte enroulé (88e) pour conclure un large succès qui condamne la victime de l'après-midi à la Bundesliga 2. Et surtout assure le podium et la qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des champions au Bayern Munich, qui profite aussi de la défaite d'Hanovre à Stuttgart (2-1). Une deuxième place envisageable Les coéquipiers d'Arjen Robben peuvent même rêver d'une deuxième place, synonyme de qualification directe pour la plus prestigieuse des compétitions européennes, en cas de victoire la semaine prochaine combinée à un faux pas du Bayer Leverkusen, accroché par Hambourg (1-1) dans le même temps. Cette 33e et avant-dernière journée a également été riche en enseignements dans la course à la Ligue Europa et au maintien. Vainqueur à Schalke 04 (1-3), Mayence s'est assuré de disputer le tour préliminaire de la prochaine C3, en compagnie d'Hanovre. Dans le bas de tableau, l'ultime journée dira qui de Wolfsburg, Monchengladbach et Francfort accompagnera Sankt Pauli à l'étage inférieur.