Play-offs NBA, "on va bien s'amuser"

  • A
  • A
Play-offs NBA, "on va bien s'amuser"
@ REUTERS
Partagez sur :

NBA – Les play-offs débutent samedi. Et on est aussi enthousiaste que Joakim Noah.

La saison régulière et ses 1.230 rencontres sont terminées. Place désormais aux play-offs, phase finale où tout se joue désormais au meilleur des sept matches. Présentation en quatre points avant les premiers paniers, samedi soir.

Les Bulls tête de série n°1. Franchise mythique à jamais associée à Michael Jordan, les Chicago Bulls sont en train de renaître de leurs cendres depuis l'arrivée dans leurs rangs de Derrick Rose, en 2008. Le meneur de jeu d'1,91 m, né à Chicago, devrait être sacré MVP de la saison régulière (meilleur joueur). En attendant, les Bulls, eux, ont déjà été sacrés meilleure équipe, avec un bilan de 62 victoires pour 20 défaites, avec un revers seulement sur les 15 derniers matches. Cela signifie qu'en cas de finale NBA, les Bulls auront l'avantage du terrain (4 matches à domicile, 3 à l'extérieur en cas de finale au meilleur des sept manches). La franchise de l'Illinois n'avait plus terminé à la première place de la NBA depuis la saison 1997-98, année du dernier titre de Jordan. "On joue pour quelque chose de grand, quelque chose dont on rêve", a expliqué Joakim Noah, faisant référence au titre NBA. "Il n'y a rien de meilleur que de jouer les play-offs pour les Chicago Bulls. On va bien s'amuser." Les joueurs de Tom Thibodeau entameront leur quête du Graal contre les Indiana Pacers, samedi à 19h00.

Derrick Rose a réalisé quelques actions incroyables :

Sept Français encore en lice. Sept joueurs tricolores vont disputer ces play-offs, qui débutent samedi. Outre Joakim Noah, un autre Français va être en position de jouer le titre. Il s'agit bien évidemment de Tony Parker. "Ses" San Antonio Spurs, qui ont longtemps fait la course en tête dans la Ligue, ont finalement été dépassés sur le fil par les Bulls après une ultime défaite, mercredi, à Phoenix (106-103). Mais les Spurs vont néanmoins avoir l'avantage du terrain tout au long des play-offs à l'Ouest, à commencer par le premier tour, contre les Memphis Grizzlies, et jusqu'à une finale éventuelle contre les Lakers. Rodrigue Beaubois (Dallas Mavericks) et Nicolas Batum (Portland TrailBlazers) se retrouveront au premier tour lors d'un Dallas - Portland très alléchant. Lors de cette rencontre, Ian Mahinmi (Dallas) ne devrait guère jouer. A l'Est, Ronny Turiaf (New York) remplira son rôle de deuxième pivot tandis que Pape Sy (Atlanta) aura pour ambition de gratter ses premières minutes en play-offs NBA.

Le Miami Heat est chaud. La mayonnaise a mis du temps à prendre mais finalement le Miami Heat du trio Dwyane Wade-LeBron James-Chris Bosh (les "tres amigos") a fini par trouver la bonne carburation pour achever la saison régulière à la deuxième place de la conférence Est. Symbole de cette montée en puissance, la victoire acquise face au rival des Boston Celtics, dimanche dernier, leur a permis de finir deuxièmes à l’Est et de se voir offrir les 76ers de Philadelphie. Au niveau sportif, ça va mieux et au niveau économique, ça va bien. La NBA a indiqué cette semaine que le n°6 du Heat, celui de LeBron James, avait été le maillot le plus vendu cette saison, devant celui de Kobe Bryant, des LA Lakers. Visiblement, tous les fans n'en ont pas voulu à "LBJ" après son transfert médiatisé et controversé en provenance des Cleveland Cavaliers, passés depuis son départ de meilleure à pire équipe de la Ligue…

LeBron James a signé quelques dunks monstrueux :



Boston-New York, east coast style. C'est de loin l'affiche la plus alléchante de ce premier tour de play-offs. D'un côté, Boston, champion NBA en 2008 et finaliste la saison dernière grâce à son trio Pierce-Garnett-Allen et l'éclosion de Rajon Rondo. De l'autre, les New York Knicks, devenus au fil de la saison une équipe redoutable avec les arrivées de Carmelo Anthony et Chauncey Billups pour épauler Amar'e Stoudemire. Ces deux équipes, au patrimoine très riche, nourrissent une rivalité historique. Et le duel de ces play-offs 2011 a commencé dès mercredi puisque, hasard du calendrier, les deux franchises se sont affrontées lors de la dernière journée de la saison régulière. Et les Celtics se sont imposés chez eux, au TD Garden (112-102). Les deux équipes se retrouveront au même endroit, dimanche (dans la nuit de dimanche à lundi, 1h00). Avec des compteurs remis à zéro.

Retrouvez le programme complet des play-offs de la conférence Est

Retrouvez le programme complet des play-offs de la conférence Ouest