Place aux étoiles

  • A
  • A
Place aux étoiles
Partagez sur :

Pas le temps de souffler pour les meilleurs acteurs de la Pro A. Après une 13e journée décisive pour les As, les étoiles du championnat de France se retrouvent jeudi à 19h pour la 26e édition du All-Star Game de la LNB. Les cinq majeurs, composé d'Albicy, Causeur, Kahudi, Sy et Vaty côté tricolore et Rochestie, Chatfield, Schilb, Williams et Akingbala côté étranger, tenteront d'enflammer le parquet de Paris-Bercy.

Pas le temps de souffler pour les meilleurs acteurs de la Pro A. Après une 13e journée décisive pour les As, les étoiles du championnat de France se retrouvent jeudi à 19h pour la 26e édition du All-Star Game de la LNB. Les cinq majeurs, composé d'Albicy, Causeur, Kahudi, Sy et Vaty côté tricolore et Rochestie, Chatfield, Schilb, Williams et Akingbala côté étranger, tenteront d'enflammer le parquet de Paris-Bercy. C'est un petit peu leur cadeau de Noël. Sur le pont en championnat les 23 et 27 décembre (12e et 13e journées), les acteurs de Pro A ont à peine eu le temps de célébrer les fêtes de fin d'année. Certains d'entre eux, les meilleurs, doivent même encore patienter jusqu'à jeudi soir pour s'offrir un repos amplement mérité. L'attente est plutôt plaisante, car à Paris ils se retrouveront pour une sorte de réveillon avant l'heure: le All-Star Game. Cette grande fête du basket sera placée comme chaque année sous le signe du spectacle. Le tout dans une salle de Bercy chauffée à blanc, par un public qui n'attend que le premier dunk de la soirée pour exulter. Il y a pire pour retarder ses vacances. La bûche de Noël attendra bien un peu plus pour les 24 chanceux retenus pour ce match des étoiles (choisis par un jury et par le public), ainsi que pour les sélectionnés aux trois concours de la soirée: meneurs, dunks et shoots à trois points. Assurer le show... et le suspense Parmi les étoiles, trois Gravelinois: Andrew Albicy, Ludovic Vaty et Yannick Bokolo porteront la sélection française contre trois Parisiens: Eric Chatfield, Jawad Williams et Lamont Hamilton chez la formation étrangère. Nancy sera le club le plus représenté avec quatre participants, deux dans chaque camp: Adrien Moerman, Victor Samnick et Akin Akingbala, John Linehan mais également Pape-Philippe Amagou dans l'épreuve des meneurs et Kenny Grant dans celle des tirs primés. L'entraîneur du Sluc, Jean-Luc Monschau, fera bien évidemment partie du voyage. Aux commandes de l'équipe tricolore, il se chamaillera avec son frère cadet Christian (BCM), désigné à la tête du cinq adverse. Mais dans une ambiance dédiée au show, il ne faudra pas oublier de jouer, et parfois défendre, entre alley-oops et autres crossovers. L'an dernier, l'équipe française était passée au travers en début de partie, offrant une victoire trop facile à ses collègues étrangers (103-90). Difficile de dire qui l'emportera cette fois, même si la sélection du reste du monde paraît encore bien armée. Qu'importe, pourvu que ce soit serré et spectaculaire afin que le public, lui aussi, ait le droit à sa fête.