"Pittsburgh, il n'y a pas photo !"

  • A
  • A
"Pittsburgh, il n'y a pas photo !"
Partagez sur :

Consultant pour la chaîne W9, qui diffusera le Super Bowl XLV dimanche soir, Richard Tardits met une pièce sur les Pittsburgh Steelers face aux Green Bay Packers. "Mais on ne peut pas enlever cette aura qu'a Aaron Rodgers", précise-t-il après avoir planté le décor: l'ultra-moderne Cowboys Stadium de Dallas. "Une oeuvre d'art", selon lui.

Consultant pour la chaîne W9, qui diffusera le Super Bowl XLV dimanche soir, Richard Tardits met une pièce sur les Pittsburgh Steelers face aux Green Bay Packers. "Mais on ne peut pas enlever cette aura qu'a Aaron Rodgers", précise-t-il après avoir planté le décor: l'ultra-moderne Cowboys Stadium de Dallas. "Une oeuvre d'art", selon lui. "On part jeudi matin de Paris en direction de Dallas. Il doit y avoir huit heures de décalage horaire, je crois qu'on va arriver sur les coups de midi et il y a une conférence de presse du coach des Packers, Mike McCarthy, le soir-même donc on devrait le voir. Le Texas, c'est vraiment l'état du football américain. Ce n'est pas la Géorgie, la Pennsylvanie ou New York. Là-bas, il y a des stades de high school - la limite d'âge est de quinze ans - qui font 45.000 places ! Le foot américain y prend des proportions énormes. Au niveau ambiance, ça sera donc incroyable. Et puis ce stade des Cowboys, c'est une oeuvre d'art. Il a dû coûter plus d'un milliard de dollars avec, au milieu, un écran géant qui fait la taille d'un terrain de tennis ! Ils ont pris le meilleur de chaque stade pour le faire. C'est le stade ultime. Cette année, il y aura les Black Eyed Peas à la mi-temps, sûrement un autre concert en début de match et puis la NFL Experience tout autour du stade. Ça, c'est merveilleux. Ce sont des ateliers où tous les joueurs de la ligue viennent, les parents amènent leurs enfants, ils lancent le ballon et ça, ça n'a pas de prix. Ça vous fait, vingt ans après, des fans qui vont payer 1.500 dollars pour aller voir un match. A sept ou huit ans, le jeune ne sait pas encore qu'il paiera plus tard pour venir. C'est comme ça que la NFL crée des fans et ça, on ne l'a pas encore compris en France. Bon, il n'y aura pas de cheerleaders pour la première fois de l'histoire. Pour ceux qui ont prévu d'aller là-bas pour ça, c'est embêtant. Mais moi, ça ne me dérange pas. De toute façon, on est trop haut dans le stade pour les apprécier... "Bon, il n'y aura pas de cheerleaders mais ça ne me dérange pas" Pour les commentateurs, il y a tellement de demandes qui sont faites que les journalistes français passent à la fin. Il faut d'abord installer toutes les télés américaines, après les canadiennes. Nous, on se retrouve en général tout en haut avec les Russes ! On regarde plus le match sur la télévision qu'on a devant les yeux que sur la pelouse tellement on est loin. Mais c'est normal. Pour la NFL, c'est business first. Dans la hiérarchie des pays qui s'intéressent au football américain, derrière les Etats-Unis, il y a le Canada, le Mexique, le Japon, tous les pays asiatiques en général, les Espagnols sont devant nous, les Allemands et le Benelux aussi. On subit un peu le fait que c'est un sport qui n'a jamais vraiment démarré en France. On a donc la place qu'on mérite. Je pense qu'au début, ce Super Bowl sera sobre mais s'il y a un sport qui peut changer en deux ou trois minutes, c'est bien celui-là. Un fumble qui tombe, une passe, un touchdown et tout change. Si ces équipes arrivent à se maîtriser au niveau des défenses, et qu'il y a d'un coup un feu d'artifice, ça peut partir. Parce qu'il faudra du coup marquer pour gagner, il n'y a pas de match nul. Mon favori ? Pittsburgh mais on ne peut pas enlever cette aura qu'a Aaron Rodgers. Si on regarde les forces et les faiblesses de chacun, les Steelers paraissent un peu plus forts et feront la différence. Ils ont plus d'expérience. Mais en début de semaine, les bookmakers donnaient les Packers vainqueurs de trois points. C'est petit, hein, mais quand même. Qu'est-ce qu'ils voient qu'on ne sait pas ? Pour moi sur le papier, il n'y a pas photo !"