Pires nouveau Villan

  • A
  • A
Pires nouveau Villan
Partagez sur :

A 37 ans, Robert Pires a trouvé un nouveau challenge. Le Français, libre depuis son départ de Villarreal l'été dernier, s'est engagé ce jeudi, et ce jusqu'à la fin de la saison, avec Aston Villa. Il évoluera outre-Manche sous les ordres de Gérard Houllier et pourrait retrouver, pas plus tard que dans dix jours, Arsenal pour le compte de la 15e journée de Premier League.

A 37 ans, Robert Pires a trouvé un nouveau challenge. Le Français, libre depuis son départ de Villarreal l'été dernier, s'est engagé ce jeudi, et ce jusqu'à la fin de la saison, avec Aston Villa. Il évoluera outre-Manche sous les ordres de Gérard Houllier et pourrait retrouver, pas plus tard que dans dix jours, Arsenal pour le compte de la 15e journée de Premier League. Sans club depuis l'été dernier, Robert Pires a trouvé une nouvelle maison, à Aston Villa, club pour lequel il s'est engagé ce jeudi jusqu'à la fin de la saison. A 37 ans, l'ancien joueur de l'équipe de France ne prendra donc pas sa retraite cette année, lui qui l'avait pourtant évoquée au printemps dernier auprès de nos confrères de football.fr. "Je n'ai pas envie de raccrocher, c'est sûr, mais on ne sait jamais ce qui peut se passer, avait-il confié en mai dernier quand il officialisait la fin de son histoire de quatre saisons à Villarreal. Je prendrai peut-être quand même ma retraite dans quelques semaines mais ce serait vraiment faute de trouver un challenge intéressant." Approché par Caen notamment à l'intersaison, le Rémois avait décliné l'offre. A défaut de retrouver les pelouses de Ligue 1, il foulera donc à nouveau le gazon anglais. Depuis deux mois, le milieu de terrain s'entretenait physiquement avec Arsenal, grâce notamment à Arsène Wenger, sous les ordres duquel il a officié pendant six ans, entre 2000 et 2006. Pires, qui n'a d'ailleurs pas manqué de le remercier lors de sa présentation officielle cet après-midi, espère désormais être en mesure de relever un nouveau défi. "Cette signature représente une belle opportunité mais aussi un nouveau challenge, a-t-il expliqué dans des propos relayés sur le site officiel du club anglais. Je suis impatient de commencer. J'ai hâte de revêtir le maillot d'Aston Villa. Je suis heureux parce que c'est un grand club du championnat anglais." Pas encore qualifié pour jouer dimanche à Blackburn, le Français pourrait, s'il n'obtient pas l'autorisation d'ici là, faire ses grands débuts le 27 novembre à Villa Park contre... Arsenal ! Un joli pied de nez à l'histoire pour l'ancien Gunner qui a laissé de bons souvenirs outre-Manche. Chez l'actuel neuvième de Premier League, le champion du monde 98 et d'Europe 2000 évoluera avec un autre entraîneur français, Gérard Houllier, en place à Villa depuis la mi-septembre. Pour ce qui constituera peut-être son dernier challenge, même si à 37 ans, l'ancien Messin a toujours la flamme.