Piqûre de rappel pour l'Allemagne

  • A
  • A
Piqûre de rappel pour l'Allemagne
Partagez sur :

L'Australie a créé la surprise en s'imposant face à l'Allemagne (1-2), ce mardi à Mönchengladbach, en amical. La Mannschaft avait pourtant ouvert le score par Mario Gomez (26e), mais David Carney (61e) puis Luke Wilkshire (64e) sur penalty ont donné la victoire aux Socceroos (1-2). C'est un coup d'arrêt pour les hommes de Joachim Löw, imbattables dans les éliminatoires de l'Euro 2012.

L'Australie a créé la surprise en s'imposant face à l'Allemagne (1-2), ce mardi à Mönchengladbach, en amical. La Mannschaft avait pourtant ouvert le score par Mario Gomez (26e), mais David Carney (61e) puis Luke Wilkshire (64e) sur penalty ont donné la victoire aux Socceroos (1-2). C'est un coup d'arrêt pour les hommes de Joachim Löw, imbattables dans les éliminatoires de l'Euro 2012. Sans Sami Khedira, Mesut Özil ou Philipp Lahm, l'équipe d'Allemagne n'est plus la même... Les Allemands ont en effet été battus par l'Australie (1-2), ce mardi soir à Mönchengladbach, en match amical ! Un match amical arbitré par le Français Stéphane Lannoy. Titulaires samedi lors de la large victoire de la Mannschaft devant le Kazakhstan (4-0) en qualifications pour l'Euro 2012, Khedira et Özil n'étaient pas blessés, ils avaient juste été libérés le lendemain par leur sélectionneur Joachim Löw. Ce dernier avait aussi donné un peu de repos à cap'tain Lahm, qui a disputé les 102 dernières rencontres du Bayern ! C'est donc de Madrid et de Munich que ces trois-là ont assisté, impuissants, à la défaite pour le moins surprenante de leurs compatriotes face au finaliste malheureux de la dernière Coupe d'Asie des nations (triomphe du Japon). On est alors bien loin de la démonstration (4-0) effectuée par l'Allemagne devant les Socceroos durant la première phase du Mondial 2010 en Afrique du Sud, même si cette rencontre, qui comptait pour du beurre, a au moins permis à plusieurs de ses jeunes (Mats Hummels, André Schürrle et Marcel Schmelzer) de s'étalonner sur la scène internationale. Tout avait pourtant bien commencé pour la Nationalmannschaft, imbattable dans son Groupe A de qualifications à l'Euro 2012, qui ouvrait le score par l'intermédiaire du meilleur buteur de la Bundesliga, Mario Gomez (1-0, 26e). Mais David Carney (1-1, 61e) puis, dans la foulée, Luke Wilkshire (1-2, 64e) sur penalty ont donné la victoire aux Socceroos (1-2). Uli Hoeness, le président du conseil de surveillance du Bayern Munich, qui avait émis des doutes sur la nécessite d'un tel match amical à ce moment-là de la saison, doit être conforté dans ses idées. Joachim Löw peut-être un peu moins...