Pietrus coupé par les Suns

  • A
  • A
Pietrus coupé par les Suns
Partagez sur :

À deux jours du début, tant attendu, de la nouvelle saison NBA, Mickaël Pietrus se retrouve sans club. Les Phoenix Suns, qui ne comptaient plus sur lui, s'en sont séparés, jeudi, en rachetant sa dernière année de contrat. Libre de s'engager où il le souhaite, le Français pourrait, selon la presse américaine, rebondir aux Boston Celtics.

À deux jours du début, tant attendu, de la nouvelle saison NBA, Mickaël Pietrus se retrouve sans club. Les Phoenix Suns, qui ne comptaient plus sur lui, s'en sont séparés, jeudi, en rachetant sa dernière année de contrat. Libre de s'engager où il le souhaite, le Français pourrait, selon la presse américaine, rebondir aux Boston Celtics. Mickaël Pietrus, ou comment passer de finaliste malheureux de la NBA à free agent en l'espace de deux ans et demi. En juin 2009, "Mike" devenait le troisième joueur français, après Tony Parker et Ronny Turiaf, à participer aux Finals. Malheureusement pour lui, sa franchise d'alors, le Orlando Magic, s'inclinait devant les Los Angeles Lakers (1-4). Aujourd'hui, l'intéressé se retrouve sans club, et ce à deux jours du début de la saison 2011-2012. Pourquoi ? Parce que l'ailier tricolore, âgé de 29 ans, formé à Pau-Orthez, a été laissé libre, jeudi, par les Phoenix Suns, qui ne comptaient plus sur lui. L'équipe de l'Arizona doit affronter les New Orleans Hornets, dans la nuit de lundi à mardi, au US Airways Center, à l'occasion de son premier game. Il y a deux semaines, déjà, Phoenix avait tenté d'échanger Pietrus contre un deuxième tour de draft des Toronto Raptors. Sans succès. En effet, le natif des Abymes, en Guadeloupe, n'avait pas satisfait à la visite médicale au Canada. En cause, comme souvent, le genou droit de "MP2", blessé. C'est ce même genou qui l'avait empêché de participer à l'Euro 2011 en Lituanie, où l'équipe de France a atteint la finale (défaite 98-85 contre l'Espagne) et décroché son ticket pour les Jeux Olympiques de Londres. L'exercice précédent, l'ancien Palois n'avait débuté que quatre matches sur trente-huit et tournait en moyenne à 7,4 points et 2 rebonds. Insuffisant, a priori, pour les Suns, qui n'ont même pas disputé les playoffs. Ces derniers ont décidé de racheter son contrat. À en croire The Arizona Republic, le joueur a obtenu 4,2 millions de dollars sur les 5,3 prévus avec sa dernière année. Il est désormais libre de s'engager où il veut. Selon NBC cette fois, Pietrus pourrait rebondir dans une franchise prestigieuse: les Boston Celtics, orphelins de Jeff Green suite à un problème cardiaque.