Phelps de retour sans combinaison

  • A
  • A
Phelps de retour sans combinaison
Partagez sur :

NATATION - Michael Phelps effectue son retour à la compétition, en bermuda, lors de l'épreuve de Coupe du monde de Stockholm en petit bassin.

Après une blessure au pied qui l'a tenu éloigné des bassins, Michael Phelps effectue son retour à la compétition à l'occasion de l'épreuve de Coupe du monde de Stockholm en petit bassin, mardi. Le champion américain qui s'aligne sur cinq disciplines dont le 100 mètres nage libre, disputera ses chances en bermuda tandis que d'autres nageurs pourraient encore profiter un temps des combinaisons.Une rareté. Voir Michael Phelps renouer avec la compétition en petit bassin sur le Vieux continent relève presque de l'inédit... Il faut en effet remonter trois ans en arrière pour trouver trace de la dernière participation de l'Américain à une épreuve en bassin de 25 mètres et même huit ans pour se souvenir de Phelps à l'oeuvre dans un tel format de compétition en Europe. C'était en 2001 déjà à... Stockholm. Autant dire que le retour de la star US mardi et mercredi dans la capitale suédoise relève de l'événement.L'octuple champion olympique à Pékin remet le contact trois mois après la conquête de ses cinq médailles d'or à l'occasion des Mondiaux de Rome, marqués autant par sa défaite polémique face à l'Allemand Paul Biedermann que par sa victoire symbolique devant le Serbe Milorad Cavic. Biedermann qu'il côtoiera au cours de ce week-end suédois, puis le week-end prochain, à Berlin, deux rendez-vous encore placés sous le signe d'une cohabitation difficile entre combinaisons et tenues classiques, déjà adaptées à la nouvelle réglementation, qui n'entrera en vigueur qu'à partir du 1er janvier 2010. "Je ne m'attends pas à faire mes meilleurs temps."Malgré cette tolérance, Phelps, qui n'aura jamais dévié de sa ligne de conduite en la matière, sera évidemment vêtu à Stockholm du bermuda réglementaire, tout comme l'ensemble de l'équipe américaine, mais aussi canadienne et française, autant de nations qui ont anticipé ce retour à la normale. Reste que dans ces conditions, Phelps se sait vulnérable. D'autant plus que le protégé de Bob Bowman semble avoir minimisé les conséquences de l'accident de la circulation, dont il a été victime fin août. Sa blessure au pied droit n'aurait rien eu de si bénin et son entraînement en a pâti, ce dont l'intéressé convient à demi-mot lorsqu'il évoque ces prochaines échéances sur ABC: "Je ne m'attends pas à faire mes meilleurs temps." Sur l'agenda de Phelps d'ici Londres 2012, dont il entend faire l'apothéose de sa carrière, sans que l'on sache s'il choisira, ou non, de participer aux Mondiaux de Dubaï en petit bassin en décembre 2010, seuls les Mondiaux 2011 en grand bassin de Shanghai semblent constituer des tests d'évaluation dignes de ce nom. En attendant, le nageur de Baltimore, engagé à Stockholm sur 100 mètres nage libre, 100 mètres dos et 100 mètres 4 nages mardi, mais aussi 100 mètres papillon et le 200 mètres 4 nages mercredi, est en quête de sensations.