Peugeot relève le défi

  • A
  • A
Peugeot relève le défi
Partagez sur :

Après la polémique en coulisses entre Peugeot et Audi, la compétition a repris ses droits lors des 24 heures du Mans. L'écurie française a obtenu jeudi le meilleur temps des essais. La Peugeot 908 Hdi du trio Sarrazin-Bourdais-Montagny, qui a aussi réalisé le meilleur temps du warm up disputé samedi matin, s'est élancée à 15 heures devant l'Audi R15 TDI de McNish-Capello-Kristensen.

Après la polémique en coulisses entre Peugeot et Audi, la compétition a repris ses droits lors des 24 heures du Mans. L'écurie française a obtenu jeudi le meilleur temps des essais. La Peugeot 908 Hdi du trio Sarrazin-Bourdais-Montagny, qui a aussi réalisé le meilleur temps du warm up disputé samedi matin, s'est élancée à 15 heures devant l'Audi R15 TDI de McNish-Capello-Kristensen.Essais libres: Audi devant PeugeotAprès la polémique en coulisses entre Peugeot et Audi, la compétition a repris ses droits lors des 24 Heures du Mans. L'écurie française a réalisé jeudi le meilleur temps des essais grâce à Stéphane Sarrazin (3'22"888, à plus de 241 km/h de vitesse moyenne), auteur de la pole pour la troisième fois consécutive. La Peugeot 908 Hdi du trio Sarrazin-Bourdais-Montagny s'élancera samedi devant l'Audi R15 TDI de McNish-Capello-Kristensen.Qualifications (1ère session): Pole provisoire pour AudiSur fond de polémique, la course a tenté de prendre la main ce jeudi avec le coup d'envoi des qualifications des 24 Heures du Mans. Une première session de 2 heures au terme de laquelle ce sont les Audi qui ont pris les devants grâce à l'Ecossais Allan McNish, dernier pilote à passer sur la ligne de chronométrage et auteur du meilleur tour sur une piste sèche en 3'23"650. Les Peugeot, sans surprise, suivent derrière avec Sébastien Bourdais, qui signe le 2e meilleur chrono en 3'24"852, suivi par la 908 Pescarolo de Jean-Christophe Bouillon, puis l'Audi n°2 pilotée par Mike Rockenfeller et les Peugeot de Pedro Lamy et Marc Gene devant l'Audi officielle n°3.La Belge Vanina Icks est la seule femme qui participe aux 24 Heures du Mans. Pour cette quatrième participation, elle court dans la catégorie la plus puissante. Elle explique au micro Europe 1 de Cyrille de la Morinerie comment elle évolue dans un monde si masculin:Qualifications (2ème session): La pole pour Sarrazin-Bourdais-MontagnyC'est tard jeudi soir, à 23h47, que Stéphane Sarrazin a obtenu pour la troisième fois consécutive la pole position des 24 Heures du Mans, bouclant son tour de qualification de 13,629 km en 3'22"888, à plus de 241 km/h de vitesse moyenne. La Peugeot 908 Hdi, qu'il partage avec Sébastien Bourdais et Franck Montagny, s'élancera donc en tête samedi à 15h devant l'Audi R15 TDI pilotée par Allan McNish, Rinaldo Capello et Tom Kristensen, et trois autres Peugeot 908, respectivement emmenées par les trios Minassian-Lamy Klien, Boullion-Pagenaud-Trel et Géné-Wurz-Brabham. Le duel Peugeot-Audi tourne pour l'instant en faveur de la marque au Lion !Warm up: La Peugeot n°8 en têtePeugeot a déjà montré sa vélocité. Après la séance de qualifications, la Peugeot numéro 8 de Sarrazin-Bourdais-Montagny a réalisé le meilleur temps du warm up disputé samedi matin. Franck Montagny a en effet réalisé un temps de 3'26''457 et devance deux autres Peugeot 908, qui terminent dans la même seconde, ainsi que les Audi R15 numéro 3 et 2. Le départ des 24 heures du Mans sera donné ce samedi à 15 heures.