Petite frayeur pour les Bleus

  • A
  • A
Petite frayeur pour les Bleus
Partagez sur :

Alors qu'ils menaient deux sets à zéro, les Bleus ont cravaché pour finalement s'imposer ce dimanche à Nice contre l'Argentine trois sets à deux (25-21, 26-24, 19-25, 22-25, 15-9) dans la Ligue mondiale. Prochain rendez-vous ce vendredi contre la Corée du Sud.

Alors qu'ils menaient deux sets à zéro, les Bleus ont cravaché pour finalement s'imposer ce dimanche à Nice contre l'Argentine trois sets à deux (25-21, 26-24, 19-25, 22-25, 15-9) dans la Ligue mondiale. Prochain rendez-vous ce vendredi contre la Corée du Sud.Dans leur quête de stabilité, les Bleus n'ont trouvé que la moitié de la réponse ce dimanche. Opposée pour la deuxième fois en trois jours à l'Argentine dans la Ligue mondiale, l'équipe de France a une nouvelle fois fait preuve d'irrégularité mais s'est finalement imposée en cinq sets (25-21, 26-24, 19-25, 22-25, 15-9). Un temps fort, un contrecoup puis un sursaut d'orgueil, voilà l'encéphalogramme des hommes de Philippe Blain, capables de mettre leurs adversaires la tête sous l'eau mais aussi de les remettre dans le match en l'espace de quelques points. Les coéquipiers d'Antonin Rouzier ont toutefois effacé le revers concédé à Lyon il y a deux jours, une bonne nouvelle avant d'affronter la Corée du Sud.Au Palais des Sports de Gerland vendredi, les Tricolores avaient manqué leur entame de match en perdant le premier set. A Nice, c'est l'inverse qui se produit. Sous l'impulsion de Nicolas Maréchal, les Bleus agressent les Argentins en attaque tout en faisant preuve d'une grande solidarité aux blocks. Une recette qui leur permet de se détacher deux sets à zéro en moins d'une heure (25-21, 26-24). Malgré les encouragements de Jean-François Exiga, les joueurs français laissent alors les Sud-Américains prendre le contrôle de la rencontre. Facundo Conte fait mal à chaque fois qu'il s'envole pour claquer un smash et Alejandro Spajic stoppe les attaques françaises. Sans crier gare, l'Albiceleste revient à deux sets partout (19-25, 22-25).Sonnés mais pas touchés, Gérald Hardy-Dessources et ses coéquipiers, remontés par Philippe Blain, lancent plusieurs offensives gagnantes dès le début du set décisif, de quoi prendre légèrement le large (6-2 puis 9-5). Une avance que les Bleus vont conserver pour enfin conclure le match (15-9). La double confrontation à venir contre la Corée du Sud, avec un premier match programmé ce vendredi à Montpellier, devrait offrir de nouvelles réponses au sélectionneur tricolore. Les Coréens laissent en tout cas le suspense entier dans la poule B après leur victoire contre la Serbie (3-0). Les quatre équipes comptent pour le moment le même nombre de points.