Perpignan veut se racheter

  • A
  • A
Perpignan veut se racheter
Partagez sur :

RUGBY - Après une entrée en lice ratée face à Trévise (8-9), Perpignan doit réagir face à Northampton, en Coupe d'Europe.

Battu par la modeste équipe de Trévise (8-9) samedi dernier à l'occasion de son premier match de H-Cup, Perpignan doit absolument réagir face aux Anglais de Northampton, vendredi dans son antre d'Aimé-Giral, pour espérer poursuivre l'aventure européenne.Au coeur d'un premier week-end européen par ailleurs plutôt favorable aux clubs français engagés avec un bilan de quatre victoires en six matches, Perpignan, champion de France sortant, s'est pris les pieds dans le tapis de manière magistrale en chutant, contre toute attente, en Italie, sur la pelouse du Benetton Trévise (8-9). Un véritable camouflet pour les Catalans. Une humiliation même pour Jacques Brunel et son staff, qui avaient imaginé fêter autrement leur fraiche prolongation de contrat, officialisée à la veille de ce déplacement par-delà les Alpes. "C'est difficile à encaisser", commente dans les colonnes de L'Indépendant un Nicolas Mas, capitaine et pilier au sein d'un paquet d'avants, méconnaissable en Italie et dont la responsabilité est engagée avec cette pénalité décisive concédée à l'heure de jeu, sans que les Catalans ne parviennent à réagir derrière. C'est tout une équipe, qui a sombré à Trévise, mais une telle faillite des "gros" reste symptomatique du malaise, même si Mas balaye le constat alarmiste dressé par certains: "Non, ça n'est pas la crise !"Mas: "Redevenir humble"Après le silence de la consternation, il a fallu aux joueurs de Brunel mettre des mots sur l'incompréhensible, comme semble le décrire Mas dans les colonnes du quotidien régional. "On s'est posé beaucoup de questions. Pour nous, c'était peut-être impossible qu'on perde là-bas. Voilà notre faute. Mais dès lundi, tout le monde s'est remis au travail et on est tous très concentrés sur ce match face aux Anglais."Passer à autre chose et vite... En l'occurrence cette équipe anglaise de Northampton, victorieuse du Challenge européen la saison dernière, quatrième de la Premiership et qui a surtout annoncé la couleur le week-end dernier en dominant le Munster (31-27). "On a vu les images de cette équipe de Northampton avant l'entraînement (d'hier). Si on ne fait pas une grosse partie on va encore avoir une désillusion. Il faut se remobiliser, redevenir humble et tout ira mieux", conclut Mas.