Perpignan, toujours pas

  • A
  • A
Perpignan, toujours pas
Partagez sur :

L'Usap ne va pas mieux. Les Perpignanais, qui ont concédé dimanche leur septième défaite de rang en Top 14 à l'occasion de la 12e journée, battue sur la pelouse du promu lyonnais (19-12), glissent dangereusement vers la zone rouge du classement. L'Aviron Bayonnais ne va pas mieux, dominé par le SU Agen (37-18) qui s'installe au pied du podium.

L'Usap ne va pas mieux. Les Perpignanais, qui ont concédé dimanche leur septième défaite de rang en Top 14 à l'occasion de la 12e journée, battue sur la pelouse du promu lyonnais (19-12), glissent dangereusement vers la zone rouge du classement. L'Aviron Bayonnais ne va pas mieux, dominé par le SU Agen (37-18) qui s'installe au pied du podium. LYON-PERPIGNAN: 19-12 Voir aussi: La feuille de match Le LOU mange Perpignan L'éviction de Jacques Delmas fin novembre, dans la foulée d'une défaite enregistrée en Challenge européen face à Newport, n'a pas encore eu les fruits escomptés par Paul Goze, le président de l'Usap. Humiliés le week-end dernier à domicile par une équipe du Stade Français sur la pente ascendante (16-35), les Catalans, désormais entre les seules mains de Bernard Goutta et Christophe Manas, n'ont pas réussi à circonscrire cette terrible spirale négative, concédant ce dimanche à Lyon leur septième défaite consécutive en Top 14 ! Et pourtant les Lyonnais décident de débuter cette rencontre des mal-classés contre le vent : ils ont dès lors le plus grand mal à sortir de leur camp et laissent l'initiative aux Catalans, pas loin d'inscrire un essai par Mermoz (15e). Si trois pénalités de Porical permettent à l'Usap de faire la course devant, Loursac ne rate aucune occasion de maintenir le LOU au contact (6-9, 35e). Juste avant la pause, Sadourny dépose une merveille de coup de pied pour Grosso : l'ailier lyonnais échappe à deux adversaires pour aller aplatir (14-9, 39e). Avec le vent dans le dos, les locaux dominent outrageusement les débats au retour des vestiaires. S'ils creusent logiquement l'écart (19-9, 50e), les hommes de Raphaël Saint-André ne réussissent pas à « tuer » le match, à l'image de cette énorme percussion de Koyamaibole, qui échoue à quelques centimètres (56e). Sérieusement malmenés, les Perpignanais évitent le KO et récupèrent même le point de bonus défensif grâce à une pénalité de Porical (19-12, 72e). Ils ne pourront cependant pas prétendre à plus dans les dernières minutes, plongeant dangereusement vers la zone rouge, désormais à portée des Lyonnais, premiers relégables mais avec un match en retard à jouer le 4 février 2012 à Bordeaux-Bègles. D'ici là, l'Usap aura peut-être enfin sorti la tête de l'eau... Prochains matches: Perpignan-Bordeaux-Bègles ; Toulon-Lyon AGEN-BAYONNE: 37-18 Voir aussi: La feuille de match Agen se fait plaisir Où s'arrêtera cette équipe d'Agen ? Dimanche, dans le cadre de la 12e journée du Top 14, le SUA n'a pas fait de sentiment pour dompter Bayonne à domicile (37-18), enregistrant ainsi son quatrième succès consécutif. Pour autant, les locaux sont les auteurs d'une première partie de rencontre timide. Bousculés par des Bayonnais volontaires et plus tranchants dans leurs initiatives offensives, les Agenais subissent mais parviennent malgré tout à atteindre la pause avec une légère avance au tableau d'affichage (9-5), grâce à la botte chirurgicale de Barnard. Au retour des vestiaires, et malgré le fait qu'ils jouent contre le vent, les Agenais apposent peu à peu leur domination sur la rencontre. Dulin inscrit le premier essai de sa formation (51e). Malgré un excellent Garcia, auteur de deux drops (59e, 63e), l'Aviron cède inexorablement du terrain. En fin de partie, les locaux enfoncent des Basques démobilisés en ajoutant deux autres essais à leur escarcelle grâce à Pelesasa (71e) et Vaka (79e). Agen confirme ainsi, à la faveur de ce succès, son statut d'outsider en puissance dans ce Top 14. Bayonne, après avoir perdu le derby basque face à Biarritz en milieu de semaine, enregistre une nouvelle contre-performance et se trouve désormais distancé au classement. Prochains matches: Racing-Métro 92-Agen ; Bayonne-Castres