Pereiro rejoint Astana

  • A
  • A
Pereiro rejoint Astana
Partagez sur :

CYCLISME - L'équipe Astana a recruté l'Espagnol Oscar Pereiro qui devra notamment épauler Alberto Contador lors du prochain Tour de France.

Oscar Pereiro s'est engagé pour un an avec l'équipe Astana. L'Espagnol aura pour mission d'épauler son compatriote, Contador, lors du prochain Tour de France.Oscar Pereiro ne raccrochera donc pas son vélo cette année. Sur le point de prendre sa retraite, avant d'être contacté par Astana, puis une nouvelle fois lorsque les négociations avec les dirigeants kazakhes ont failli capoter ces derniers jours, l'Espagnol de 32 ans portera bien les couleurs turquoise et jaune en 2010 après s'être engagé pour une année avec la formation Pro Tour. En proie à une grosse baisse de motivation en fin de saison, symbolisée par son abandon lors de la 8e étape du Tour de France en raison d'un état de fatigue général, le vainqueur de la Grand Boucle 2006 a visiblement retrouvé l'envie. Après quatre années passées au sein de la formation Caisse d'Epargne, le plus souvent au service d'Alejandro Valverde, Pereiro va désormais se mettre au service d'Alberto Contador.Le Madrilène qui, bien que débarrassé de l'encombrant Lance Armstrong parti chez RadioShack, a pour sa part fait savoir dans un entretien accordé au quotidien Marca que l'équipe Astana sera bien moins forte en 2010 que par le passé "Je suis réaliste et je sais que je dispose d'une équipe plus faible que les années précédentes, a expliqué Contador. Pour cette raison, nous allons devoir mettre l'accent sur la motivation à l'entraînement afin que nous définissions nos objectifs et les moyens de les atteindre." Le double vainqueur du Tour de France (2007 et 2009), qui espère encore briller sur les routes françaises l'été prochain, s'attend donc à une saison plus compliquée. "Je sais que ce sera une année difficile et il est possible que je ne puisse pas gagner le Tour même si je suis en bonne condition. Les regards seront concentrés sur moi mais mes adversaires savent que je n'aurai pas la même équipe qu'avant." Reste à savoir si le meilleur coureur actuel a tant besoin de cela pour mater la concurrence. En attendant, l'arrivée à ses côtés de son compatriote Pereiro ne peut qu'être un plus pour son moral.