Pedrosa en guerrier

  • A
  • A
Pedrosa en guerrier
Partagez sur :

Auteur d'un départ canon, Dani Pedrosa a dominé de bout en bout le Grand Prix des Etats-Unis, dimanche, pour s'offrir sa première victoire de la saison devant Valentino Rossi et Jorge Lorenzo. Un vrai soulagement pour le pilote catalan du team Honda, guère épargné jusqu'alors dans ce championnat MotoGP.

Auteur d'un départ canon, Dani Pedrosa a dominé de bout en bout le Grand Prix des Etats-Unis, dimanche, pour s'offrir sa première victoire de la saison devant Valentino Rossi et Jorge Lorenzo. Un vrai soulagement pour le pilote catalan du team Honda, guère épargné jusqu'alors dans ce championnat MotoGP.Avec seulement douze pilotes à l'arrivée, ce Grand Prix des Etats-Unis fatal, entre autres, à Andrea Dovizioso, Loris Capirossi et Sete Gibernau, a beau avoir des allures d'hécatombe, c'est bien un équilibriste maudit qui a eu le dernier mot, ce dimanche, à Laguna Seca. Poursuivi par la poisse cette saison, victime de chutes spectaculaires en Italie et aux Pays-Bas le week-end passé, Dani Pedrosa s'est adjugé la victoire au panache. Malgré ses blessures à la hanche, au thorax et à l'épaule gauche...Alors qu'il était sevré de succès depuis un an et son triomphe en Catalogne, le leader du team Honda a mis tout le monde d'accord dès le départ en Californie. Quatrième sur la grille, l'Espagnol s'est ainsi permis de coiffer au poteau le trio leader du championnat rien qu'en mettant les gaz. Une entrée en matière fulgurante confirmée dans les boucles suivantes, en dépit de la douleur et de la pression toujours plus vive sur ses arrières au fil des tours. Deuxième au final dans la roue d'un Pedrosa qui n'aurait peut-être pas pu résister un tour de plus, Valentino Rossi lui même n'aura donc pas pu contester au Catalan sa première victoire de la saison, et la septième de sa carrière dans la catégorie reine. Un affront tout relatif qui n'aura pas empêché le Docteur de conforter sa première place au classement général, devant ses rivaux Jorge Lorenzo et Casey Stoner.