Pedro, la nouvelle perle du Barça

  • A
  • A
Pedro, la nouvelle perle du Barça
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Le jeune attaquant et le Barça affrontent Stuttgart.

LIGUE DES CHAMPIONS - Le jeune attaquant et le Barça affrontent Stuttgart. "Ce que Pedro réalise est incroyable. Il marque dès qu'il joue et ce n'est pas facile de dire qu'il ne mérite pas d'être titulaire." Récemment interrogé par le journal AS sur la situation de son concurrent direct pour une place dans le onze de départ du FC Barcelone, Thierry Henry, qui a enfin débuté un match et même marqué, samedi soir face à Santander (4-0), après trois rencontres entamées sur le banc, semblait – en tout cas officiellement - admiratif de ce que réalise son cadet de dix ans, principal cause de sa baisse de temps de jeu drastique cette saison. Il est pourtant indéniable que Pedro Rodriguez Ledesma, d'abord révélé sous le pseudonyme de Pedrito mais qu'il faut désormais appeler Pedro, crève littéralement l'écran depuis l'entame cet exercice, qui restera à jamais exceptionnel pour lui et son club formateur. Car l'homme de Tenerife, en inscrivant le troisième but des Blaugrana face aux Mexicains d'Atlante lors des demi-finales de la Coupe du monde des clubs en décembre dernier, est tout bonnement devenu le premier joueur à marquer dans six compétitions différentes au cours de la même saison puisqu'il avait déjà fait trembler les filets en Liga, en Coupe du Roi, en Supercoupe d'Espagne et d'Europe ainsi qu'en Ligue des champions ! Un ticket Henry-Pedro à Stuttgart ? Difficile de rêver mieux pour sa première vraie saison avec les "grands" du Barça... Déniché lors d'un tournoi de jeunes après avoir débuté en quatrième division à l'âge de 16 ans avec son club de San Isidro, le "petit Pedro" (1,69 mètres aujourd'hui) allait progressivement gravir les échelons au sein de La Masia, le centre de formation du club catalan, notamment sous les ordres d'un certain Pep Guardiola...qui ne lui réserve pourtant pas de traitement de faveur – là aussi officiellement - depuis qu'il a pris les commandes de l'équipe première. "Thierry Henry est plusieurs échelons au-dessus de Pedro, a d'ailleurs déclaré Guardiola en conférence de presse au début du mois, sans que cette affirmation ne se matérialise forcément sur ses feuilles de match. "Titi" s'est bagarré pendant longtemps, alors que Pedro commence à peine à le faire, même s'il marque beaucoup en ce moment." Auteur de six buts en onze titularisations en Liga depuis le début de saison et de quinze réalisations toutes compétitions confondues, Pedro prend peu à peu l'ascendant sur son aîné, qui pourrait pourtant débuter un deuxième match consécutif mardi soir à Stuttgart. La probable absence de Zlatan Ibrahimovic, qui a déjà manqué Santander en raison d'une blessure à la cheville, offrirait ainsi une deuxième chance à l'attaquant tricolore, cette fois dans l'axe, Pedro retrouvant lui son aile gauche. Les champions d'Europe devront quoi qu'il en soit faire attention face à Cacau, auteur d'un quadruplé ce week-end, et ses coéquipiers, en forme ascendante ces dernières semaines. Mais que ce soit avec Henry, Pedro, ou les deux, les choix du coach catalan ne seront pas discutés – encore une fois officiellement – par les intéressés. Car peu importe qu'on vienne des Ulis ou de Tenerife, le Barça reste "Més que un club" (*)... (*) "Plus qu'un club", en catalan, la devise du FC Barcelone