Pedretti, la plaque tournante

  • A
  • A
Pedretti, la plaque tournante
Partagez sur :

LIGUE 1 - Auxerre, troisième, et Monaco, quatrième, s'opposent dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1.

Choc surprise de cette 14e journée, Auxerre-Monaco oppose le troisième au quatrième. Sur une série de six victoires de rang, les Auxerrois pourront une nouvelle fois s'appuyer sur la plaque tournante de son milieu de terrain, Benoît Pedretti.N'en déplaise à Louis Nicollin, Benoît Pedretti est bien l'un des joueurs de majeurs de l'AJ Auxerre. Car si le club bourguignon vient d'enchaîner six victoires consécutives en Ligue 1 pour remonter à la troisième place du classement, le capitaine de l'AJA n'y est certainement pas pour rien, et les joueurs de l'AS Monaco (4e), qui se rendent à l'Abbé-Deschamps samedi, feraient bien aussi de "s'occuper" de Pedretti, pour ne pas laisser l'ancien marseillais prendre le jeu à son compte.Taulier de l'équipe icaunaise, Pedretti est l'un des hommes-clé du système de Jean Fernandez, qui s'appuie sur un élément de base par ligne: Sorin dans les buts, Hengbart en défense, Pedretti dans l'entrejeu et Jelen en finisseur. L'entraîneur de l'AJA ne cache pas l'importance de son joueur: "Il est déterminant, comme en fin de saison dernière. Aujourd'hui, il est plus fort techniquement et tactiquement que lors de ses passages à Marseille et à Lyon, et il possède une meilleure lecture du jeu. Sans Pedretti, l'AJA n'est pas la même.".Pedretti-Jelen, duo gagnantArrivé à Auxerre en 2006, Pedretti y a trouvé un jeu qui lui convient. Le milieu international (22 sélections) bénéficie de beaucoup de liberté pour lancer les flèches que sont Jelen, Birsa ou Niculae. "J''aime, dans un système en 4-4-2, être associé à un milieu défensif qui défend beaucoup", avoue Pedretti sur lequipe.fr. Et l'ancien Sochalien a trouvé en Delvin Ndinga, jeune Congolais issu du centre de formation, un complément idéal. "Lui a un rôle un peu plus défensif, moi j'ai un peu plus de liberté pour organiser le jeu et pour attaquer. Il est dur dans les duels, il arrive à récupérer le ballon. Il a une bonne qualité technique aussi, et il est capable de bien jouer vers l'avant."Soulagé du gros des tâches défensives, Pedretti peut orienter le jeu, et sa bonne forme coïncide avec celle d'Ireneusz Jelen, auteur de deux doublés consécutifs en championnat, contre Lille et Montpellier. Le Polonais doit d'ailleurs beaucoup à son milieu de terrain dans son titre de meilleur joueur de Ligue 1 du mois d'octobre. "Pedretti a besoin que l'on valorise son jeu en plaçant devant lui des joueurs qui prennent la profondeur", confirme Jean Fernandez. Le départ de Kahlenberg pour Wolfsburg, en début de saison, a également conféré à Pedretti un rôle plus important dans le jeu auxerrois.