Pedretti-Jelen, en terrain connu

  • A
  • A
Pedretti-Jelen, en terrain connu
Partagez sur :

Le déplacement de Lille à Auxerre, samedi lors de la 10e journée de Ligue 1, sera forcément particulier pour Benoît Pedretti et Ireneusz Jelen. Le milieu de terrain et l'attaquant, qui ne connaissent pas la même réussite au Losc, ont tous les deux quitté l'AJA à l'intersaison. Ils reviennent dans l'Yonne avec appétit.

Le déplacement de Lille à Auxerre, samedi lors de la 10e journée de Ligue 1, sera forcément particulier pour Benoît Pedretti et Ireneusz Jelen. Le milieu de terrain et l'attaquant, qui ne connaissent pas la même réussite au Losc, ont tous les deux quitté l'AJA à l'intersaison. Ils reviennent dans l'Yonne avec appétit. L'Abbé-Deschamps les attend. Benoît Pedretti et Ireneusz Jelen ont tous les deux marqué l'histoire de l'AJA en lui faisant goûter à nouveau, la saison dernière, à la prestigieuse Ligue des champions. Mais c'est aujourd'hui en tant qu'adversaires qu'ils retrouveront Auxerre, samedi soir lors de la dixième journée de Ligue 1, les deux joueurs ayant décidé de filer plus au nord, à Lille, durant l'intersaison. Un choix sportif avant tout puisque le Losc sortait d'un exercice brillant avec le doublé championnat-Coupe de France. Ce retour dans l'Yonne, Benoît Pedretti l'avait sans doute coché dans son agenda. Son aventure en Bourgogne l'a marqué car Auxerre, où il est arrivé en 2006, lui a permis de revenir dans la lumière après deux expériences très moyennes à Marseille et Lyon. "Cela me fait très plaisir de retrouver mes anciens équipiers auxerrois, mais aussi les gens du club ainsi que les supporters. J'ai vécu cinq belles années là-bas et tout s'est toujours bien passé", explique-t-il sur le site de l'AJA. Depuis qu'il est arrivé à Lille, c'est un peu plus compliqué. S'il a réussi de bons débuts dans l'entrejeu, notamment à Caen, et s'il a déjà inscrit deux buts en Ligue 1, ses performances restent assez irrégulières. Au point que les nostalgiques regrettent toujours le départ à Newcastle de Yohan Cabaye. Mais l'ancien Auxerrois préfère retenir la performance collective des Dogues. "En termes de points, notre bilan n'est pas mauvais, estime-t-il. À quelques minutes près, nous pourrions même être devant au classement en compagnie du PSG. Nous possédons deux unités de plus que la saison dernière à pareille époque. Nous sommes là, dans le peloton. C'est satisfaisant, on progresse au niveau du jeu." Pedretti: "Jelen a besoin de temps de jeu" Pour le Losc, qui affrontera au Stadium Nord l'Inter Milan mardi prochain en Ligue des champions, ce déplacement à Auxerre servira de test, l'AJA réalisant un début de championnat prometteur sous la coupe de Laurent Fournier. "Je ne suis pas vraiment surpris par la réussite actuelle de l'AJA, ajoute Benoît Pedretti. Dans ce groupe, il y a de la qualité, notamment au niveau des jeunes. Ajoutons un bon recrutement avec quelques anciens pour encadrer et cela donne une machine qui fonctionne plutôt bien. Ils n'ont perdu qu'un match, le premier à Montpellier (3-1), cela prouve la solidité de cet effectif. Je pense que les Auxerrois peuvent terminer dans les dix premiers cette saison." De son côté, Ireneusz Jelen vit des moments encore plus difficiles depuis son arrivée à Lille. L'attaquant polonais, barré par la concurrence de Moussa Sow en pointe, ne dispute que des bouts de match. "Ire est un joueur qui a besoin de temps de jeu pour retrouver son niveau physique, affirme son coéquipier, qui l'a connu autrement plus efficace à l'AJA. Il a pas mal été blessé l'année dernière et n'avait pas pu enchainer les matches comme il le souhaitait. Il bosse bien à l'entrainement et possède toujours cette qualité devant le but. Je ne me fais pas de soucis pour lui, ça va rentrer." A l'Abbé-Deschamps ? Il faudrait déjà qu'il joue...