Pastore, première ?

  • A
  • A
Pastore, première ?
Partagez sur :

Alors qu'Antoine Kombouaré ne comptait pas faire appel à lui avant le mois de septembre, Javier Pastore devrait finalement effectuer ses grands débuts sous le maillot du PSG jeudi soir en tour de barrages de la Ligue Europa. "Il est apte à disputer un match", explique l'entraîneur parisien au sujet du joueur le plus cher de l'histoire de la Ligue 1, forcément très attendu sur la pelouse des modestes luxembourgeois de Differdange.

Alors qu'Antoine Kombouaré ne comptait pas faire appel à lui avant le mois de septembre, Javier Pastore devrait finalement effectuer ses grands débuts sous le maillot du PSG jeudi soir en tour de barrages de la Ligue Europa. "Il est apte à disputer un match", explique l'entraîneur parisien au sujet du joueur le plus cher de l'histoire de la Ligue 1, forcément très attendu sur la pelouse des modestes luxembourgeois de Differdange. "Quinze jours ? Mais c'est rien ça, il va vite reprendre ! " En prenant connaissance du nombre de jours de congés dont avait bénéficié Javier Pastore à l'issue de la Copa America, Zoumana Camara semblait s'attendre, contrairement à son entraîneur, à ce que son nouveau coéquipier effectue rapidement ses débuts sous le maillot parisien. Soucieux de préserver et de protéger le joueur le plus cher de l'histoire de la Ligue 1 (42 millions), Antoine Kombouaré s'était naturellement montré beaucoup plus prudent, laissant entendre que le prodige argentin ne jouerait probablement pas avant le mois de septembre et regrettant au passage que Palerme ait accordé des vacances supplémentaires au joueur. "On doit faire attention avec lui et ne pas faire n'importe quoi, pour qu'il ne se blesse pas. Si tout se passe bien, il va reprendre le plus vite possible", confiait, mystérieux, le Kanak sur Stade 2 dimanche dernier. C'est finalement par le joueur lui-même que le voile a été levé sur l'imminence de ses premiers pas - officiels - en rouge et bleu, via son compte twitter. "Il se peut que je joue jeudi en Ligue Europa mais ce n'est pas confirmé. Je ne sais pas quand sera venu le temps pour moi de jouer", indiquait-il ainsi lundi soir dans sa langue natale, avant que sa présence dans le groupe parisien pour le tour de barrages de la Ligue Europa ne soit finalement confirmée le lendemain. Kombouaré: "Il a besoin de jouer, de disputer des matches" Un évènement puisque "El Flaco" ("Le maigrichon", son surnom) est très attendu par les supporters parisiens évidemment, mais aussi par un certain football français en mal de stars et prêt à instantanément encenser ou brûler cette nouvelle icône et, plus étonnant, par quelques adversaires luxembourgeois pas forcément tendres à son égard... "Ça me fait rire quand j'entends Pastore qui prétend avoir été séduit par le projet sportif, déclare Pierre Piskor, attaquant français de Differdange - et accessoirement supporter de l'OM - dans les colonnes du Quotidien. Oui, c'est effectivement un projet sportif avec cinq ou six zéros derrière. Moi aussi je le trouve beau. C'est le PSG business. Et pourtant, avec ce recrutement, je ne les vois pas favoris de la D1." Une acrimonie mais surtout une attente que le nouveau numéro 27 du PSG et ses coéquipiers vont devoir apprendre à vite prendre en compte et à gérer, alors que Javier Pastore ne sera certainement pas le moins épié du lot. Reste désormais à savoir s'il jouera bien au Luxembourg jeudi soir, ce qui constitue désormais bien plus qu'une hypothèse à en croire son coach. "Pastore a besoin de jouer, de disputer des matches, a confirmé Kombouaré en conférence de presse à la veille de cette rencontre. Il travaille bien depuis deux semaines. Tous les tests effectués montrent qu'il est apte à disputer un match, même s'il n'est pas encore totalement prêt physiquement. Je le sens calme." Pour découvrir s'il évoluera en soutien de l'attaquant ou dans une position un peu plus reculée, il faudra encore patienter pour le savoir. "C'est un joueur offensif qui peut évoluer à différents postes", évacue le technicien parisien. Les 8 000 spectateurs attendus au Stade Josy-Barthel devraient avoir tout le loisir d'analyser le profil de l'ancien Palermitain, même si les amateurs luxembourgeois vont tout faire pour lui gâcher sa soirée. Et ce ne seront pas les derniers...