Pastore arrive déterminé

  • A
  • A
Pastore arrive déterminé
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE 1 - L'attaquant argentin du PSG a été présenté officiellement lundi à la presse.

Après les premières photos aux côtés des propriétaires qataris, après la présentation aux spectateurs du Parc des Princes samedi soir, la presse a eu droit, elle aussi, à son moment privilégié avec la star du mercato. Le nouveau prodige du PSG, Javier Pastore, a répondu avec bonne humeur aux questions de la presse. Première certitude, il est "heureux d'être ici". Et de poursuivre : "Paris est une ville magnifique, et je retrouve un club important. Je compte bien me consacrer à ce que je sais faire, le jeu. Non, je n'ai pas peur".

"Pastore a compris le projet"

Interrogé sur les raisons qui l'ont poussé à signer un contrat de cinq ans avec le PSG, Pastore a répondu sans langue de bois. "Leonardo a eu des propos très convaincants, et le projet en lui-même l'est aussi. Le niveau des joueurs déjà en place, ajouté à la jeunesse de l'effectif et à son ambition, a fini par me séduire". A ses côtés, Leonardo affichait également un grand sourire. Pastore a "très bien compris le projet du PSG", a affirmé le nouveau directeur sportif du PSG.

Pastore à Paris, 930

© REUTERS

"Javier est un joueur de niveau mondial très important pour nous. Nous sommes très contents qu'il ait choisi d'être à Paris après Palerme pour continuer sa carrière", a poursuivi le directeur sportif brésilien. Pour Leonardo, "Javier est un joueur très talentueux comme Menez, Matuidi, Sirigu ou Gameiro. La ligne suivie par le club est donc parfaitement claire".

Si Leonardo a répondu à toutes les questions concernant son nouveau joueur, il a en revanche refusé de répondre à toute autre question sur le PSG. "J'y répondrai en temps voulu dans le cadre d'une autre conférence de presse", a-t-il précisé, bottant ainsi en touche les doutes après la défaite (1-0) contre Lorient, samedi soir.

Premier match en septembre

A seulement 22 ans, Javier Pastore est devenu le transfert le plus cher de l'histoire de la Ligue 1 (42 millions d'euros). Attendu comme un messie, l'Argentin ne se voit pas pour autant plier sous le poids de la pression. "Ces considérations, je n'y pense pas trop", a-t-il précisé. Et de poursuivre : "d'autant que l'accord a été trouvé entre les deux clubs. Moi, je suis venu en quête de titre car je n'ai pas eu le bonheur d'en gagner jusqu'ici".

Après avoir disputé la Copa America avec l'Albiceleste, l'Argentin doit d'abord peaufiner son physique avant de pouvoir retrouver les terrains. Pastore espère être opérationnel début septembre, ou fin août en Ligue Europa si tout va bien d'ici là.