Pas de portrait géant pour Ribéry

  • A
  • A
Pas de portrait géant pour Ribéry
@ Reuters
Partagez sur :

La région Nord-Pas-de-Calais a demandé à Nike de renoncer au portrait géant à Boulogne-sur-Mer.

La région Nord-Pas-de-Calais a demandé à Nike de renoncer au portrait géant à Boulogne-sur-Mer.Comme Zinedine Zidane à Marseille, la photo de Franck Ribéry devait être visible à des kilomètres à la ronde, à l'entrée du port de Boulogne-sur-Mer. Une installation impressionnante, consistant en une affiche de 800 m2, 27 mètres de hauteur, sur une sorte d'échafaudage géant. L'idée de la campagne de communication de l'équipementier Nike, le sponsor de Ribéry, c'était de dévoiler le portrait géant de l'enfant du pays dès le coup d'envoi de la Coupe du monde. Seulement voilà, Zahia est passée par là. Empêtré dans cette affaire de moeurs, Franck Ribéry n'est plus, en tous cas pour le moment, l'icône idéale pour une campagne de communication. "Une provocation"C'est la raison pour laquelle le président du conseil régional de Nord-Pas-de-Calais aurait demandé au sponsor de Ribéry de temporiser. Dans une lettre rendue publique par l'hebdomadaire La semaine dans le Boulonnais, Daniel Percheron estime que l'affichage de l'image de Franck Ribéry pourrait être associé à une "provocation vis-à-vis des sentiments profonds de l'opinion". Or, l'accord de la Région, propriétaire du port, est indispensable.Le coup médiatique est donc au point mort, en attendant peut-être que "Ti-Franck", comme on l'appellle à Boulogne, redore son image... sur les terrains de football.