Pas de match à New York

  • A
  • A
Pas de match à New York
Partagez sur :

Les fortes pluies qui s'abattent en ce moment sur New York ont obligé les organisateurs à annuler le programme de la journée ce mardi. Gilles Simon, opposé à John Isner en huitièmes de finale, devrait donc jouer mercredi si les conditions climatiques le permettent. Sacrée journée en perspective puisque le match Tsonga-Federer est également au programme.

Les fortes pluies qui s'abattent en ce moment sur New York ont obligé les organisateurs à annuler le programme de la journée ce mardi. Gilles Simon, opposé à John Isner en huitièmes de finale, devrait donc jouer mercredi si les conditions climatiques le permettent. Sacrée journée en perspective puisque le match Tsonga-Federer est également au programme. L'ouragan Irène, transformé en tempête tropicale, n'a pas retardé les premiers échanges de balle à l'US Open la semaine dernière. Mais les pluies diluviennes qui se sont abattues ce mardi sur New York ont eu raison du programme de la journée. Après avoir un temps espéré une accalmie au cours de la journée, les organisateurs ont finalement décidé d'annuler toutes les rencontres à Flushing Meadows et de les reporter à mercredi, sous réserve de conditions climatiques plus favorables, ce qui n'est pas garantie selon les prévisions météorologiques. Ce n'est donc pas quatre mais dix matches qui se joueront mercredi. A savoir tous les quarts de finale dames, les quatre derniers huitièmes de finale du tableau messieurs et les deux premiers quarts Tsonga-Federer et Djokovic-Tipsarevic. Gilles Simon et John Isner, initialement programmés ce mardi à 17 heures sur le Stadium Louis-Armstrong, devraient se retrouver à la même heure et sur le même court mercredi. Idem pour Donald Young et Andy Murray sur le Stadium Arthur-Ashe. Le Grandstand pourrait même être réquisitionné pour rattraper le retard. Cette journée d'intempéries relance en tout cas le débat sur l'installation d'un toit sur le court principal de Flushing Meadows. Un débat qui avait pris de l'envergure avec le report des finales messieurs lors des trois dernières éditions. Les affiches Murray-Federer en 2008, Del Potro-Federer en 2009 et Nadal-Djokovic en 2010 s'étaient toutes déroulées le lundi suivant.