Pas de "crunch" pour Médard

  • A
  • A
Pas de "crunch" pour Médard
Partagez sur :

Coup dur pour Maxime Médard ! Alors que le Toulousain, ménagé depuis le début de la semaine pour une douleur aux ischio-jambiers, semblait confiant quant à ses chances de tenir sa place à l'arrière pour le match face à l'Angleterre, l'encadrement du XV de France a annoncé son forfait jeudi. Il sera remplacé à Twickenham par Clément Poitrenaud, Alexis Palisson a été rappelé pour prendre place sur le banc.

Coup dur pour Maxime Médard ! Alors que le Toulousain, ménagé depuis le début de la semaine pour une douleur aux ischio-jambiers, semblait confiant quant à ses chances de tenir sa place à l'arrière pour le match face à l'Angleterre, l'encadrement du XV de France a annoncé son forfait jeudi. Il sera remplacé à Twickenham par Clément Poitrenaud, Alexis Palisson a été rappelé pour prendre place sur le banc. Maxime Médard doit être fâché avec les statistiques. Ce jeudi matin, au moment d'évoquer sa douleur aux ischio-jambiers de la cuisse gauche, le Toulousain, titularisé à l'arrière du XV de France en vue du déplacement samedi à Twickenham pour le compte de la 3e journée du Tournoi des VI Nations, avait fait part de son optimisme: "Ça va mieux, confiait-il, "sûr de jouer à 99%", avant d'ajouter: "La douleur est apparue lundi sur une dernière action: j'essayais de revenir à hauteur sur Aurélien Rougerie et j'ai senti que ça tirait un peu. Mais rien de méchant. C'est plus d'un peu de repos dont j'ai besoin, tout simplement." Ménagé depuis le début de semaine, Médard, qui avait débuté à l'aile face à l'Ecosse et en Irlande, avec un essai à chaque match, reconnaissait cependant que cette situation n'était pas idéale pour préparer le choc du Tournoi face au XV de la Rose: "C'est perturbant car je ne suis pas avec les autres sur le terrain, mais il faut faire avec. J'assiste aux vidéos et j'essaye d'être le bien concentré pendant ces séances." Finalement, l'optimisme de l'international tricolore, qui avait passé une IRM rassurante, a fait long feu, puisque son petit pourcent de ne pas jouer s'est transformé en 100%, l'encadrement des Bleus ayant annoncé jeudi après-midi son forfait après un ultime test à Marcoussis, auquel il a participé avec un bandage autour de la cuisse. "Maxime souffre d'une gêne aux ischio-jambiers de la jambe gauche. Le médecin a préféré ne pas prendre de risques. Clément Poitrenaud est titularisé à l'arrière et Alexis Palisson a été appelé dans le groupe des 23", a commenté Lionel Rossigneux, attaché de presse de l'équipe de France, précisant que le Briviste était attendu dans la nuit au Centre national du rugby. C'est donc Clément Poitrenaud, relégué sur le banc après sa prestation assez décevante à Dublin, qui se voitt offrir une deuxième chance par Marc Lièvremont, tandis qu'Alexis Palisson, qui ne faisait pas partie des 23, quitte donc Brive pour Londres via Marcoussis. Un Palisson qui, la semaine dernière, n'a pas joué en Top 14 face au Stade Français, lui-même forfait en raison d'une petite blessure au poignet.