Parker privé d'All-Star Game

  • A
  • A
Parker privé d'All-Star Game
Partagez sur :

Déception pour Tony Parker. En dépit d'un début de saison réussi et malgré la place de leader des Spurs, le meneur texan n'a pas été retenu pour disputer le prochain All-Star Game. Si Tim Duncan et Manu Ginobili en seront, Deron Williams et Russell Westbrook lui ont été préférés à la mène. A l'Ouest toujours, à noter la sélection du rookie Blake Griffin. A l'Est, quatre Celtics ont été retenus...

Déception pour Tony Parker. En dépit d'un début de saison réussi et malgré la place de leader des Spurs, le meneur texan n'a pas été retenu pour disputer le prochain All-Star Game. Si Tim Duncan et Manu Ginobili en seront, Deron Williams et Russell Westbrook lui ont été préférés à la mène. A l'Ouest toujours, à noter la sélection du rookie Blake Griffin. A l'Est, quatre Celtics ont été retenus... Pas sûr que la victoire arrachée chez les Lakers 88-89 suffise à atténuer la déception. Tony Parker a pourtant été décisif en inscrivant 21 points, dont 17 après la pause, le meneur tricolore terminant même meilleur marqueur de son équipe alors que Tim Duncan n'a rendu qu'un piètre 3 sur 12 aux tirs pour 8 points et 8 rebonds et que Manu Ginobili a fait à peine mieux avec un 5 sur 17 aux tirs pour 14 points. Pourtant, si Ginobili et Duncan retourneront, dans deux semaines, au Staples Center pour disputer le 60e All-Star Game, Parker pourra lui s'octroyer quelques jours de repos... Arrivé en septième position, parmi les arrières de la Conférence Ouest, dans le vote des internautes, le Tricolore n'a pas été non plus retenu par les entraîneurs de la Ligue, invités à retenir les sept remplaçants de chaque conférence. Parker espérait pourtant que ses états de service (17 points et près de 7 passes de moyenne) et l'impressionnant début de saison des Spurs lui permette de décrocher une quatrième sélection au All-Star Game après celles de 2006, 2007 et 2009. Hélas pour lui, la concurrence était bien trop rude et ce sont finalement Deron Williams (Utah) et Russell Westbrook (Oklahoma City) qui accompagneront Manu Ginobili au match des étoiles. Une sélection somme toute logique puisque son compère argentin tourne à 19 points de moyenne tandis que les deux meneurs de Jazz et du Thunder affichent, eux, respectivement 22 points-9,4 passes et 22,5 points-8.5 passes par match. On peut tout juste remarquer que la remarquable saison des Spurs n'a pas été récompensée, Tim Duncan ayant certes obtenue une 13e sélection au All-Star Game en dépit d'une saison somme toute moyenne, puisque noyée dans le collectif texan. Deux Spurs contre... quatre Celtics, leurs dauphins. Profitant d'une concurrence bien moins relevée dans la Conférence Est, Boston a en effet vu son Big Four retenu d'un bloc avec les sélections de Ray Allen, Rajon Rondo, Paul Pierce et Kevin Garnett ! A Miami, le Big Three sera également au complet puisque Chris Bosh a été rattrapé par les coaches de la Ligue et accompagnera donc LeBron James et Dwyane Wade, plébiscités par les fans. Enfin, toujours à l'Est, les deux joueurs des Hawks Al Horford et Joe Johnson complèteront le tableau. La plus grosse surprise vient donc de la Conférence Ouest puisque si les présences de Dirk Nowitzki et de Pau Gasol étaient encore plus attendues que celle de Tim Duncan, le nom du quatrième intérieur retenu pour le match des étoiles faisait débat depuis plusieurs jours. Pourtant, malgré les résultats catastrophiques des Clippers, le rookie phénomène Blake Griffin a bien été retenu. Ses 23 points et 13 rebonds de moyenne, ses 40 doubles-double et ses coups d'éclat l'auront donc emporté sur les 29 défaites enregistrées par les Clippers en 48 matches Et le fait que l'autre franchise de L.A. ait également un représentant au Staples Center ne gâche rien à la fête... Autre recalé qui peut être déçu, Kevin Love, le meilleur rebondeur de la Ligue, peut lui espérer être rappelé par David Stern à l'heure de remplacer Yao Ming, sélectionné par les fans (chinois) mais toujours blessé. A moins que le commissionnaire de la Ligue ne choisisse un arrière de plus ou que Deron Williams, blessé, ne soit, lui aussi, obligé de déclarer forfait. Auxquels cas, Tony Parker partirait favori devant Steve Nash... Conférence Est Arrières : Derrick Rose, Dwyane Wade, Rajon Rondo, Ray Allen, Joe Johnson Ailiers : LeBron James, Amar'e Stoudemire, Paul Pierce, Kevin Garnett, Chris Bosh Pivots : Dwight Howard, Al Horford Conférence Ouest Arrières : Chris Paul, Kobe Bryant, Russell Westbrook, Manu Ginobili, Deron Williams Ailiers : Kevin Durant, Carmelo Anthony, Tim Duncan, Dirk Nowitzki, Blake Griffin Pivots : Yao Ming (blessé), Pau Gasol