Parker enfin à l'Asvel ?

  • A
  • A
Parker enfin à l'Asvel ?
Partagez sur :

Après plusieurs semaines de rumeurs, Tony Parker est-il enfin sur le point de signer à Villeurbanne ? Selon Infosport+, le meneur de jeu des San Antonio Spurs annoncera jeudi qu'il jouera à l'Asvel durant le lock-out en NBA. Il pourrait débuter en Pro A contre le Paris-Levallois, le 14 octobre à l'Astroballe.

Après plusieurs semaines de rumeurs, Tony Parker est-il enfin sur le point de signer à Villeurbanne ? Selon Infosport+, le meneur de jeu des San Antonio Spurs annoncera jeudi qu'il jouera à l'Asvel durant le lock-out en NBA. Il pourrait débuter en Pro A contre le Paris-Levallois, le 14 octobre à l'Astroballe. "Rien n'est signé avec l'Asvel." Il y a un peu plus d'un mois, alors qu'il était en Lituanie pour disputer l'Euro 2011 avec l'équipe de France, Tony Parker avait vivement démenti une information du Progrès, qui affirmait que la star du basket français allait jouer à Villeurbanne durant le lock-out en NBA. Le quotidien régional annonçait même que "TP" ferait ses débuts, ou plutôt son grand retour, en Pro A lors de la deuxième journée du championnat face au Paris-Levallois, le 14 octobre à l'Astroballe. Faux, avait alors répondu le meneur de jeu des San Antonio Spurs, qui avait expliqué ne pas s'être encore penché sur le dossier avec ses avocats. Depuis, les choses auraient changé. Selon Infosport+, son arrivée à l'Asvel, club dont il est actionnaire et vice-président des opérations basket, ne serait plus qu'une question d'heures puisque Tony Parker devrait annoncer jeudi, lors d'une conférence de presse organisée à Paris, qu'il intégrera bien l'effectif rhodanien le temps que la grève patronale soit terminée outre-Atlantique. Le problème lié au coût de l'assurance de son nouveau contrat avec les Spurs, à hauteur de 60 millions de dollars sur cinq ans, serait donc réglé. Le 1er septembre, Tony Parker avait déclaré qu'il n'excluait pas de payer lui-même une partie de cette somme. "Bien sûr, pourquoi pas, avait-il admis. J'ai toujours dit que si je venais à l'Asvel, ce ne serait pas pour l'argent." Est-il réellement passé à la caisse ou les actionnaires villeurbannais ont-ils trouvé des partenaires économiques capables de le couvrir pendant plusieurs semaines ? Toujours est-il qu'après Nicolas Batum (Nancy) et Boris Diaw (Bordeaux), "TP" serait lui aussi sur le point de revenir en France. Mais que les Roannais, adversaires de la Green Team samedi, se rassurent, il ne sera normalement pas qualifié pour affronter la Chorale samedi...