Paris veut repartir de l'avant

  • A
  • A
Paris veut repartir de l'avant
Partagez sur :

Sans victoire depuis quatre matches en Ligue 1, le PSG, cinquième à cinq points de la troisième place, a peut-être dit adieu au podium. La faute à une attaque parisienne atone, bien loin de son efficacité du début de saison. Malgré la mauvaise passe actuelle, Ludovic Giuly compte sur une réaction de ses coéquipiers samedi face à Caen pour se relancer dans la course à la Ligue des champions.

Sans victoire depuis quatre matches en Ligue 1, le PSG, cinquième à cinq points de la troisième place, a peut-être dit adieu au podium. La faute à une attaque parisienne atone, bien loin de son efficacité du début de saison. Malgré la mauvaise passe actuelle, Ludovic Giuly compte sur une réaction de ses coéquipiers samedi face à Caen pour se relancer dans la course à la Ligue des champions. Avec deux points pris sur douze possibles lors des quatre dernières journées de championnat, le Paris Saint-Germain a perdu des points très précieux dans la course au podium. Relégués à la cinquième place, les hommes d'Antoine Kombouaré comptent cinq longueurs de retard sur la troisième place détenue par le Stade Rennais, synonyme de qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des champions. Autant dire que le déplacement à Caen samedi à l'occasion de la 30e journée de Ligue 1 s'annonce capital pour le club parisien qui n'aura pas le droit à une nouvelle erreur face à une formation qui lutte pour son maintien. Ludovic Giuly en a bien conscience, lui qui a confié sa frustration sur le site internet du club: "On perd des points, mais les autres aussi. C'est dommage de ne pas en profiter. Il va falloir se concentrer sur notre jeu. Lille et Marseille sont partis devant. On peut encore les rattraper, mais notre objectif est d'abord de se concentrer sur cette troisième place qui se jouera avec Rennes et Lyon. On reçoit d'ailleurs Lyon dans dix jours. On sait que ce sera difficile, mais il faut absolument prendre des points dès samedi à Caen". Kombouaré: "Nenê est à l'image de l'équipe" En panne de buts, l'attaque parisienne panse ses plaies et est à la recherche de son efficacité. Touché au genou droit avant le match face à Lorient (0-0), Guillaume Hoarau devrait pouvoir tenir sa place samedi face au Stade Malherbe, tout comme Mevlut Erding, qui s'était plaint de nouvelles douleurs au niveau de son genou blessé il y a plusieurs mois. Tous deux buteurs lors du match aller au parc des Princes (2-1), les deux attaquants titulaires ont à coeur de se racheter. Touché à la cheville, Peguy Luyindula est en revanche forfait. En perte totale de confiance depuis plusieurs semaines alors qu'il avait réalisé un début de saison tonitruant, Nenê sera bel et bien de la partie. Et le Brésilien, vexé d'être au centre des critiques depuis plusieurs matches, espère se montrer de nouveau décisif. "Nenê est à l'image de l'équipe. Comme d'autres, il est moins efficace que ce que l'on voudrait. Je connaissais son caractère quand je l'ai fait venir de Monaco. On prend les joueurs avec leurs qualités et leurs défauts. Le voir réagir de cette façon, c'est qu'il n'est pas content des résultats et de ses prestations. Je préfère ça que voir les joueurs se satisfaire de la situation. C'est un râleur oui, mais dans le bon sens du terme", a confié son entraîneur Antoine Kombouaré, qui compte sur une réaction d'orgueil de son maître à jouer pour faire la différence face aux Normands.